MOMBASA (Kenya), 16 mai (Xinhua) — Les gardes forestiers du Kenya Wildlife Service (KWS) ont saisi huit pièces d’ivoire dissimulées dans un sac de maïs et arrêté deux suspects à la gare routière de la ville de Mombasa.
Le commandant de la police de Mombasa, Johnstone Ipara, a déclaré que ces pièces pesaient un total d’environ 8 kg, et avaient été dissimulées dans un sac rempli de maïs.
« Nous avons des lois pour protéger nos animaux, et nous ne permettrons à personne de croire qu’ils peuvent tuer des animaux en toute impunité », a indiqué M. Ipara aux journalistes à Mombasa.
Il a précisé que l’ivoire avait été saisi après que la police eut piégé et arrêté les deux suspects au moment où ils descendaient d’un car public en provenance de Kitale, dans l’ouest du Kenya.
Les suspects seront présentés au tribunal vendredi. La taille des morceaux d’ivoire saisis indique qu’ils ont sans doute été prélevés sur des éléphants relativement jeunes.
Arthur Tuda, directeur adjoint du KWS pour la Zone de conservation de la côte, a laissé entendre que cet ivoire avait pu être braconné sur le mont Elgon.
« Mombasa est une destination et un point de rencontre privilégié pour les trafiquants de parties animales », a affirmé M. Tuda.
Mombasa, la deuxième ville du Kenya, abrite le plus grand port de l’Afrique de l’Est. Elle est à la fois une destination et un point de passage pour les trafiquants. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.