ACTUALITES WASHINGTON, 6 juin 2019 (Youpost – Xinhua) — La Chine doit continuer à favoriser une croissance économique de haute qualité malgré les tensions commerciales accrues avec les Etats-Unis, a déclaré mercredi un haut responsable du Fonds monétaire international (FMI).
« Notre principal conseil est de continuer à se focaliser sur le passage d’une croissance rapide à une croissance de haute qualité, même si les tensions commerciales augmentent », a confié Kenneth Kang, directeur adjoint du Département Asie-Pacifique du FMI, lors d’une interview écrite à Xinhua après avoir conclu la consultation annuelle au titre de l’article IV pour réviser l’économie chinoise.
L’équipe du FMI, dirigée par M. Kang, a eu au cours des deux dernières semaines des discussions constructives et franches avec de hauts responsables du gouvernement chinois, des représentants du secteur privé et des intellectuels, pour échanger des points de vue sur les perspectives économiques, les progrès de la réforme et les effets de la politique.
« De bons progrès ont été réalisés ces dernières années, surtout dans la réduction de l’augmentation du crédit et des risques au système financier », a dit M. Kang.
Le responsable du FMI a proposé aux autorités chinoises de continuer à concentrer leurs efforts sur le désendettement et la régulation, d’encourager la consommation tout en permettant aux investissements de ralentir, de renforcer le rôle du secteur privé et l’ouverture au commerce et à l’investissement.
Pour le moment, l’impact qu’exercent les tensions commerciales avec les Etats-Unis sur l’économie chinoise a été « maîtrisé », car la croissance économique « a été stable » dans son ensemble, a noté M. Kang, ajoutant qu’il attendait une croissance économique chinoise d’environ 6,2% en 2019.
« S’il n’y a plus de nouvelle détérioration des tensions commerciales, nous prévoyons que la croissance ralentira de manière modérée et appropriée à environ 6% » pour l’année prochaine, a-t-il déclaré.
Malgré que la guerre commerciale entre Washington et Beijing aura un effet sur les chaînes d’approvisionnement mondiales, il serait encore trop tôt pour savoir exactement son importance, selon M. Kang.
Quant au taux de change du renminbi (RMB, monnaie chinoise), M. Kang a déclaré qu’il était « globalement conforme » aux principes à moyen terme, et que le FMI a salué la souplesse accrue du RMB sur le marché.
Le responsable du FMI a également abordé l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR), qui, selon lui, présente un grand potentiel pour promouvoir la coopération régionale dans les domaines du commerce, de l’investissement et de la finance.
D’après M. Kang, pour assurer la bonne mise en œuvre de l’ICR, l’accent doit particulièrement être mis sur la qualité des projets, la viabilité de la dette et la participation du secteur privé, de manière à minimiser les risques tout en maximisant les bénéfices.
« Nous sommes encouragés par l’intention du gouvernement d’aborder ces questions lors de la récente conférence de l’ICR, en particulier l’accent qui a été mis de façon plus prononcée sur la viabilité de la dette », a-t-il indiqué.
Le FMI collabore avec les autorités chinoises pour partager les meilleures pratiques sur les questions liées à la viabilité budgétaire, et se tient prêt à renforcer davantage son engagement avec la Chine et les pays partenaires de l’ICR, y compris par l’intermédiaire du Centre Chine-FMI de développement des capacités à Beijing, a conclu le responsable. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.