KATOWICE (Pologne), 4 décembre (Xinhua) — La Chine joue un « rôle crucial » dans la lutte contre le changement climatique et accomplit « des progrès immenses » en matière de technologies à faibles émissions de carbone et de politiques de réduction des émission, a déclaré la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, Maria Fernanda Espinosa, dans une récente interview accordée à Xinhua.
Mme Espinosa s’est exprimée en marge de la 24e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (UNFCCC COP24) qui se tient du 2 au 14 décembre à Katowice, en Pologne.
« Je suis impressionnée par l’engagement de la Chine envers ses objectifs climatiques, comme l’indique le fait qu’elle a atteint ses objectifs pour 2020 trois ans plus tôt que prévu », a-t-elle indiqué.
Grâce à l’augmentation des investissements dans l’énergie verte, l’intensité carbone de la Chine, soit la quantité d’émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB, a diminué de 46% en 2017 par rapport aux niveaux de 2005, atteignant à l’avance l’objectif d’une dimunition de 40% à 45% d’ici 2020, selon un rapport publié récemment par le ministère chinois de l’Environnement écologique.
« Avec la réalisation de ces objectifs, une base très solide a été posée pour mettre fin à l’augmentation des émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030, et même pour y parvenir plus tôt que prévu », a déclaré Xie Zhenhua, représentant spécial de la Chine sur les affaires liées au changement climatique avant la réunion de Katowice.
La Chine restera ferme et active dans la lutte contre le changement climatique et la mise en œuvre de l’Accord de Paris, a martelé M. Xie.
De son côté, la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU a salué la direction et l’engagement de la Chine dans la lutte contre le changement climatique alors que le pays considère la mise en œuvre de l’Accord de Paris comme une partie intégrante de son propre développement durable.
Le renforcement par la Chine de ses objectifs pour le climat et le développement économique qui en découle peut grandement encourager les autres pays à accroître leurs ambitions pour un avenir durable et prospère, a estimé Mme Espinosa.
« Tirant les leçons de l’excellent exemple donné par la Chine, le reste du monde a beaucoup à gagner des opportunités offertes par l’action climatique », a-t-elle déclaré.
L’UNFCCC COP24 porte sur l’adoption du Programme de travail de l’Accord de Paris, qui établit les directives de mise en application requises pour rendre l’accord opérationnel en 2020. Celui-ci avait été ratifié en 2015 par 197 pays et est entré en vigueur le 4 novembre 2016. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.