ACTUALITES DAMAS, 9 janvier 2019 (Youpost – Xinhua) — La coalition dirigée par les Etats-Unis a tiré mercredi 15 missiles sur les deux dernières villes encore contrôlées par le groupe Etat islamique (EI) à l’est de l’Euphrate, dans l’est de la Syrie, a rapporté un groupe de veille.
Ces tirs ont pris pour cible les villes de Baghous et de Sousseh, les deux dernières villes aux mains de l’EI dans la campagne orientale de la province de Deir-ez-Zor, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.
Le groupe de veille a indiqué que ces bombardements s’étaient accompagnés de violents combats entre l’EI et les Forces démocratiques syriennes (FDS), une milice à majorité kurde qui cherche à déloger l’EI de ses derniers bastions à l’est de l’Euphrate.
La coalition a également déployé mercredi après-midi plusieurs véhicules militaires américains sur la zone de front.
Les FDS, appuyées par la coalition dirigée par les Etats-Unis, ont déjà réussi à s’emparer de plusieurs territoires clé de l’EI. En 2017, elles ont notamment pris Raqqa, qui était la capitale de facto du groupe terroriste.
La milice kurde est engagée depuis septembre dernier dans une offensive de grande envergure contre l’EI dans la région située à l’est de l’Euphrate. Elle a réussi avec l’aide des Etats-Unis à s’emparer de plusieurs importants bastions de l’EI, et assiège maintenant les deux dernières villes tenues par le groupe terroriste. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.