ACTUALITES ABIDJAN, 15 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — La Côte d’Ivoire veut mobiliser davantage de fonds pour améliorer l’efficacité de son secteur de la santé à la faveur d’une concertation nationale de quatre jours ouverte lundi à Abidjan en vue de définir les stratégies idoines pour accroître le financement des priorités nationales dans le secteur.
La rencontre dite « Dialogue national sur le financement de la santé », qui regroupe le gouvernement, les partenaires techniques et financiers, le secteur privé et la société civile, doit déboucher sur un plaidoyer pour renforcer la gouvernance sanitaire en Côte d’Ivoire où seulement 5,9% du budget est consacré à la santé.
A en croire le ministre ivoirien de la Santé, Dr Aka Aouélé, cette faible proportion entraîne « une forte dépendance directe des ménages et de l’aide extérieure, des inégalités régionales importantes, des inefficacités élevées et une très mauvaise performance par rapport aux indicateurs de santé clés ».
Pour le gouvernement ivoirien, la rencontre est une opportunité pour engager toutes les parties prenantes aux fins d’une mobilisation effective de toutes les ressources en vue de financer adéquatement les priorités nationales en santé et accélérer le mouvement vers la couverture sanitaire universelle.
« Il s’agira pour nous de poser les bons diagnostics en matière de financement de la santé et de les conforter par des éléments de preuves puis, de nous accorder sur les stratégies et les mesures essentielles pour assurer un financement adéquat des interventions », a souligné Dr Aka Aouélé à l’ouverture de la rencontre.
Le dialogue national sur le financement de la santé se construira autour de points de décisions clés, notamment, un engagement et un alignement de toutes les parties sur les priorités nationales du secteur de la santé, un engagement « concret » de l’Etat à accorder la priorité à la santé, un engagement « ferme » de l’Etat à mettre en oeuvre les réformes clés nécessaires en vue d’améliorer l’efficience de la dépense publique de santé.
La rencontre est marquée par deux temps forts, notamment, un pré-dialogue de trois jours entre les parties prenantes du secteur de la santé et un sommet présidé jeudi par le président Alassane Ouattara. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.