ACTUALITES BRUXELLES, 27 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — L’augmentation spectaculaire du taux de participation aux élections au Parlement européen est l’un des résultats les plus positifs du vote dans l’Union européenne, ont déclaré lundi lors d’entretiens exclusifs accordés à Xinhua Shada Islam, de Friends of Europe, et Zsolt Darvas, de Bruegel, deux groupes de réflexion basés à Bruxelles.
Le taux de participation de 51% est en hausse par rapport au chiffre de 43% enregistré en 2014, et constitue le premier renversement de la tendance à la baisse du taux de participation depuis les premières élections directes au Parlement européen en 1979.
« Pour moi, cela signifie que la démocratie européenne est bien vivante. Cela signifie également que l’Europe fait maintenant partie de nos vies », a déclaré Shada Islam.
La principale raison pour laquelle les élections ont été positives, a de son côté dit Zsolt Darvas, est que les gens craignaient que les partis populistes anti-Union européenne ne gagnent en importance et finissent par faire échouer le projet européen.
Les partis d’extrême droite n’ont remporté qu’un quart des sièges au Parlement européen. D’un autre côté, les deux groupes dominants du Parlement ont l’un comme l’autre perdu des sièges.
Le nombre de députés du groupe des sociaux-démocrates (S&D) qui pourrait, selon des pronostics, perdre 41 sièges sur les 751 que compte le Parlement européen, passerait de 191 en 2014 à 145 actuellement. Le Parti populaire européen (PPE) de centre droit devrait quant à lui voir le nombre de ses députés passer de 221 à 180.
« Cela signifie qu’il faudra davantage de travail de coalition pour atteindre la majorité au Parlement. D’autres partis seront également nécessaires, et très probablement ces partis seront les libéraux démocrates ou les Verts, donc cela veut dire davantage de coopération et de discussions entre les partis, ce qui, je pense, est même bénéfique », a dit Zsolt Darvas.
Selon Shada Islam, les Verts ont bénéficié d’un soutien important, terminant au deuxième rang avec 21%, devant les sociaux-démocrates. Ce résultat est en grande partie dû aux manifestations de rue récurrentes des jeunes contre la dépendance aux combustibles fossiles.
« Ainsi, d’une certaine manière, quand les jeunes ont voté, ils ont également envoyé un message très fort aux gouvernements concernant leurs priorités et leurs préoccupations : les libertés civiles et bien sûr le changement climatique », a déclaré Islam Shada. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.