NEW YORK (Nations unies), 15 avril (Xinhua) — La présidente de l’Assemblée générale des Nations unies, Maria Fernanda Espinosa Garces, a appelé lundi à faire preuve de générosité envers les personnes qui fuient les affrontements militaires en Libye.
« La présidente de l’Assemblée générale a clairement dit dans le passé que les pays devaient faire preuve de solidarité lorsqu’ils s’occupent de personnes se trouvant dans des situations d’urgence », a déclaré la porte-parole de Mme Espinosa, Monica Grayley, après avoir été interrogée sur la question de savoir si l’Italie, le plus proche voisin européen de la Libye, devait ou non garder ses ports ouverts pour les réfugiés fuyant la Libye.
Elle a cependant précisé qu’aucun pays ne devrait avoir à supporter seul le poids des réfugiés qui tentent de fuir la violence en Libye. « C’est l’un des objectifs du Pacte mondial sur les migrations : faire en sorte que plusieurs pays partagent ce fardeau », a-t-elle ajouté.
« Le point le plus important pour la présidente de l’Assemblée générale – qui suit avec beaucoup d’attention la situation en Libye – est que les gens doivent être traités avec respect, et que leurs droits doivent être respectés. Ils doivent être traités avec dignité », a-t-elle affirmé.
Mme Espinosa condamne les violences et l’escalade militaire en Libye, et appelle toutes les parties en conflit à mettre fin aux hostilités et à porter assistance aux travailleurs humanitaires et aux civils, a déclaré Mme Grayley.
Mme Espinosa a également souligné qu’il n’existait pas de solution militaire à la crise libyenne, selon la porte-parole. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.