ACTUALITES , 11 janvier 2019 (Youpost – Xinhua) — Les déclarations du secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg, selon lesquelles l’OTAN est prête à recourir à des mesures militaires pour régler le problème du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) ont pour objectif de détourner l’attention d’une crise au sein de l’Alliance, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.
« Les déclarations du secrétaire général de l’OTAN ne sont qu’une nouvelle tentative visant à brandir la menace russe imaginaire dans le but de couvrir des choses qui sont claires pour tout le monde : suite à la décision des États-Unis de se retirer du traité FNI, qui est crucial pour la sécurité européenne et mondiale, une crise a émergé au sein de l’Alliance », explique le ministère dans un communiqué.
Dans une interview qu’il a récemment accordée à l’Agence de presse norvégienne, M. Stoltenberg a dit que l’OTAN avait présenté un ultimatum à la afin qu’elle remédie avant le 2 février à ses violations présumées du traité FNI. Il a affirmé que l’Alliance était prête à faire usage de la force si la n’obtempère pas avant la date limite, mais a ajouté que le dialogue avec la demeure l’option privilégiée.
« Les tentatives visant à conduire le dialogue en lançant des ultimatums, et en faisant référence à la ‘dernière chance’ de la Russie, pour reprendre les termes de M. Stoltenberg, vont à l’encontre des déclarations selon lesquelles sauver le traité est la priorité de l’Alliance. Au contraire, ces déclarations entravent les efforts visant à résoudre le problème grâce à un dialogue professionnel », a ajouté le ministère.
En octobre, le , , a dit que allait se retirer du traité FNI en raison des violations de l’accord prétendument commises par la Russie, ce que Moscou a régulièrement démenti. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.