ACTUALITES MOSCOU, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — La Russie a préparé un projet de résolution devant le Conseil de sécurité des Nations Unies soutenant le dialogue au Venezuela, contrairement à une proposition américaine qui ouvre la voie à une invasion, a annoncé mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
« Certains responsables américains et dirigeants de l’opposition vénézuélienne affirment que notre résolution vise à perturber les soi-disant actions humanitaires planifiées par les États-Unis et leurs alliés », a dit M. Lavrov lors d’une conférence de presse, ajoutant que décrire de manière erronée le projet de résolution russe est une tentative de détourner l’attention de la version américaine « qui vise essentiellement à utiliser l’acheminement de l’aide humanitaire comme un moyen de déstabiliser la situation au Venezuela et de créer un prétexte pour une intervention militaire directe ».
Le Conseil de sécurité des Nations Unies n’acceptera jamais une telle résolution, a affirmé M. Lavrov.
M. Lavrov a par ailleurs dit que la Russie soutenait l’initiative du Mexique et de l’Uruguay visant à créer les conditions d’un dialogue national avec la participation de toutes les forces politiques au Venezuela.
Bien que le président vénézuélien, Nicolas Maduro, se soit immédiatement dit prêt au dialogue, l’opposition a rejeté cette proposition sur instruction des représentants américains, qui ont « perdu tout sentiment de honte », a déclaré M. Lavrov.
La Russie, la Chine et certains autres pays se sont déclarés prêts à participer à un groupe de contact créé par l’Union européenne pour favoriser les discussions, mais jusqu’à présent, le bloc n’a pas réagi de manière constructive, a-t-il ajouté.
Le chef de la diplomatie russe a enfin annoncé son intention d’avoir une conversation téléphonique mardi avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.