NEW YORK (Nations unies), 15 mars (Xinhua) — Le Haut représentant pour l’Alliance des civilisations des Nations unies (UNAOC), Miguel Moratinos, a vivement condamné vendredi « les attaques terroristes barbares » contre des musulmans qui ont eu lieu dans deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande.
Les crimes de haine sont en tant que tels inacceptables et injustifiables quels que soient leurs auteurs et le lieu où ils sont perpétrés, a souligné M. Moratinos dans un communiqué de presse.
Malgré les efforts déployés, certaines mentalités idéologiques continuent de montrer leur visage odieux et contraire à la civilisation, en déformant et en interprétant délibérément leur religion pour servir des intentions détestables. « Ces forces malveillantes ne doivent pas entraver nos efforts ni décourager notre volonté politique de prévenir et de combattre l’extrémisme violent, les discours de haine et la xénophobie sous toutes leurs formes ».
M. Moratinos a réaffirmé l’engagement de l’UNAOC à poursuivre sont travail pour encourager la tolérance et la compréhension et renforcer la culture de paix entre les peuples, sans distinction de race, de couleur, de langue ou de croyances.
Il a adressé au nom de l’UNAOC ses condoléances les plus sincères aux familles des victimes et sa compassion à la population et au gouvernement de Nouvelle-Zélande.
Des hommes armés ont ouvert le feu vendredi dans deux mosquées distinctes de Christchurch, faisant 49 morts et 48 blessés. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.