ACTUALITES NAIROBI, 12 juin 2019 (Youpost – Xinhua) — Le Kenya a publié mercredi un avis d’alerte sanitaire après le signalement d’une épidémie de virus Ebola en Ouganda, un pays voisin.
La ministre kenyane de la Santé, Sicile Kariuki, a déclaré que le Kenya avait mis tout son personnel en état d’alerte, et était prêt à faire face à toute apparition du virus dans le pays.
« Il est vrai qu’un cas d’Ebola a été signalé à Kasese, dans l’ouest de l’Ouganda, et que nous avons en conséquence renforcé notre surveillance afin d’être parés à toute éventualité », a indiqué Mme Kariuki aux journalistes.
Elle a souligné que le Comité inter-agences de planification et d’intervention contre le virus Ebola du ministère était en train de coordonner les mesures à prendre en cas d’épidémie.
« Nous avons mis en place des équipes d’intervention, qui comprennent des médecins spécialisés dans le contrôle des épidémies et des laborantins formés aux analyses et aux tests de dépistage du virus Ebola », a-t-elle affirmé.
La responsable a révélé que le gouvernement avait commencé à contrôler tous les visiteurs en provenance de République démocratique du Congo (RDC), d’Ouganda et d’autres pays voisins, en utilisant des scanners thermiques automatisés et des pistolets thermomètres manuels dans les principaux aéroports et autres points d’entrée du pays.
Le Kenya a pris ces mesures à la suite d’un cas confirmé de contamination au virus Ebola en Ouganda, où un enfant de cinq ans a été mis en quarantaine lundi, après avoir apparemment voyagé depuis la RDC vers l’Ouganda.
Entre 2014 et 2016, les experts kenyans ont participé à la lutte contre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, en prenant notamment part à la gestion des cas recensés dans la région. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.