ADDIS-ABEBA, 6 avril (Xinhua) — Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exhorté samedi les différentes parties prenantes en Libye à respecter les vies et la sécurité des civils.
Dans un communiqué publié samedi, le président de la Commission de l’UA s’est également déclaré extrêmement préoccupé par l’aggravation des tensions dans le pays de l’Afrique du Nord.
« Le président de la Commission de l’UA est extrêmement préoccupé par l’escalade des tensions qui règnent actuellement en Libye », a déclaré le bloc panafricain dans un communiqué publié samedi.
M. Faki a également « appelé l’ensemble des parties à respecter les vies et la sécurité des civils et à reprendre, sans tarder, un dialogue politique inclusif à même de résoudre rapidement la crise dans le pays ».
Faisant état des tensions croissantes dans le pays en proie à la guerre, M. Faki a « mis en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Libye ».
Les 55 membres de l’union continentale ont par ailleurs « réaffirmé la totale solidarité de l’Union africaine avec le peuple libyen ».
Vendredi, le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé toutes les forces en Libye à mettre un terme aux opérations militaires alors que les tensions s’aggravent, soulignant qu’il « ne peut y avoir de solution militaire au conflit » dans le pays. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.