ACTUALITES BEIJING, 16 juin 2019 (Youpost – Xinhua) — Un commentaire, publié dimanche dans le Quotidien du Peuple, journal phare du Parti communiste chinois, exprime un soutien ferme à la chef de l’exécutif de la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, Carrie Lam, et au gouvernement de la RAS de Hong Kong dans la gouvernance selon la loi.
Selon le commentaire, les autorités centrales soutiennent fermement le gouvernement de Hong Kong dans la sauvegarde de l’état de droit et des droits légitimes de ses résidents et s’opposent fermement à l’ingérence des forces extérieures dans les affaires de Hong Kong et les affaires internes de la Chine. Elles soutiennent la décision prise par la RAS de Hong Kong de suspendre l’amendement aux ordonnances sur le transfert des criminels fugitifs afin de solliciter plus d’opinions.
L’ordonnance sur les criminels fugitifs, promulguées avant la rétrocession de Hong Kong à la patrie, ne s’applique pas aux autres régions de la Chine, dont la partie continentale, Macao et Taiwan, explique le commentaire, ajoutant que des lacunes dans le système juridique de Hong Kong ont été exposées l’année dernière dans une affaire d’homicide à Taiwan impliquant un habitant de Hong Kong.
L’amendement est à la fois une réponse au besoin de régler les affaires particulières et une avancée clé pour combler ces lacunes législatives. Il est conforme à la Loi fondamentale de Hong Kong et aide à manifester l’état de droit et la justice de la société de Hong Kong, indique le commentaire.
La sécurité est la garantie fondamentale de la prospérité et de la stabilité de Hong Kong, tandis que l’état de droit est une valeur centrale chérie par la société de Hong Kong. Les autorités centrales soutiennent fermement le processus d’amendement mené par le gouvernement de Hong Kong, avec pour but d’améliorer le système juridique local et d’adhérer fidèlement à la politique « un pays, deux systèmes », déclare le commentaire.
L’article appelle à l’unité la plus large, dans un contexte de patriotisme et d’amour pour Hong Kong et de consolidation de l’harmonie et de la stabilité sociales.
Les affaires de Hong Kong ont purement trait aux affaires internes de la Chine et ne sauraient souffrir l’ingérence de quelque pays, organisation ou individu étranger que ce soit, affirme le commentaire. « Nous appelons les parties concernées à cesser immédiatement toute forme d’ingérence dans les affaires de Hong Kong et à se garder de nuire à la prospérité et à la stabilité de Hong Kong ».
Les autorités centrales mettront inébranlablement en oeuvre la politique « un pays, deux systèmes », et la société de Hong Kong lèvera à n’en pas douter les doutes afin de parvenir à un consensus, à la suite du dur travail du gouvernement de la RAS de Hong Kong et d’une discussion raisonnable parmi l’ensemble de la société, selon le commentaire. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.