ACTUALITES DALIAN, 23 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Les douanes de la ville de Dalian, dans la province chinoise du Liaoning (nord-est), ont ordonné le renvoi de plus de 688 tonnes de déchets solides soupçonnés d’avoir transité en contrebande vers leur point d’origine.
Accompagnés de faux documents, des déchets de scories d’aluminium ont été saisis à la fin de l’année dernière, a-t-on appris jeudi des douanes de Dalian.
Les suspects ont été arrêtés, et une enquête approfondie est en cours.
La Chine a commencé à importer des déchets solides comme source de matières premières dans les années 1980 et était le plus grand importateur au monde pendant des années, malgré sa faible capacité dans l’élimination des ordures. Certaines entreprises ont illégalement apporté des déchets étrangers dans le pays pour des profits, posant une menace à l’environnement et à la santé publique.
Compte tenu de la sensibilisation du public à la protection de l’environnement et de la campagne de développement écologique de la Chine, le pays a décidé de réduire et de cesser ces importations d’ici fin 2019, à l’exception de celles contenant des ressources non substituables. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.