ACTUALITES CHICAGO, 16 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Les manœuvres d’intimidation américaines ne fonctionneront pas sur la Chine et seule une solution gagnant-gagnant pourra mettre fin aux tensions commerciales entre les deux pays, a déclaré un expert des relations américano-chinoises.
« Disons les choses clairement : ce sont les agriculteurs, les fabricants et les consommateurs américains qui paient le prix » de la guerre commerciale menée par Washington, a dit Tom Watkins, conseiller du Centre d’innovation Michigan-Chine, dans une récente interview accordée à Xinhua.
Les États-Unis ont relevé le 10 mai dernier de 10% à 25% les droits de douane supplémentaires sur des marchandises chinoises d’une valeur de 200 milliards de dollars et ont menacé d’augmenter les droits de douane sur davantage d’importations de produits chinois.
En réponse, la Chine a annoncé qu’elle augmentera les droits de douane sur une gamme d’importations américaines à compter du 1er juin et qu’elle « se battra jusqu’au bout ».
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a souligné mercredi que ce sont les États-Unis qui ont débuté ce conflit commercial et que ce que la Chine a fait jusqu’à présent n’est pas autre chose que de la légitime défense, non seulement pour protéger ses droits et intérêts légitimes, mais aussi pour défendre le multilatéralisme et le système de libre échange.
Essayer de gêner, harceler et intimider la Chine ne sera pas une stratégie gagnante pour les États-Unis à long terme, a affirmé M. Watkins, qui a toutefois exprimé l’espoir que les deux pays pourront parvenir à un compromis gagnant-gagnant avant que le peuple américain n’ait à en pâtir davantage encore.
« Il est important pour tous qu’une solution gagnant-gagnant soit vite trouvée », a dit M. Watkins, ajoutant que la seule solution est un accord gagnant-gagnant qui permette aux deux parties d’avancer.
« Les entreprises américaines ont pris la décision économique et commerciale de respecter les règles chinoises pour accéder au marché chinois d’1,4 milliard de consommateurs. Et ce faisant, leurs PDG et leurs actionnaires sont devenus très riches », a-t-il noté.
Les États-Unis doivent comprendre que leur plus grande crainte ne devrait pas être le succès de la Chine mais son échec, a déclaré M. Watkins, car « si jamais la Chine trébuche, le monde s’effondrera ».
Les relations américano-chinoises restent les relations bilatérales les plus importantes du monde aujourd’hui, a rappelé M. Watkins et d’ajouter : « La manière dont nous réglerons ce différend immédiat aura un impact sur les peuples d’Amérique, de Chine et de toute l’humanité ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.