ACTUALITES RAMALLAH, 15 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riad Malki, a annoncé mercredi que les Palestiniens ont officiellement déposé une plainte devant la Cour pénale internationale (CPI), contre les États-Unis, pour avoir installé leur ambassade à Jérusalem, en violation du droit international.
M. Malki a exhorté la CPI à ouvrir immédiatement une enquête sur la situation des Palestiniens sous occupation israélienne, notamment à la lumière de l’intention du gouvernement israélien de prochainement annexer la Cisjordanie, peut-on lire dans un communiqué.
M. Malki a également remis un rapport annuel à la CPI sur les crimes israéliens perpétrés à l’encontre du peuple palestinien.
Le chef de la diplomatie palestinienne a exhorté la CPI à rendre justice aux victimes, car le système juridique israélien est injuste et joue un rôle dans le système d’occupation militaire instauré par Israël.
Il a par ailleurs exprimé le soutien que la Palestine apporte à la CPI suite aux menaces que les États-Unis ont proférées à son encontre.
L’Autorité palestinienne a déclaré boycotter l’administration américaine depuis que les États-Unis ont reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre 2017 et installé leur ambassade en Israël à Jérusalem en mai 2018.
Depuis, l’administration américaine a pris plusieurs mesures à l’encontre des Palestiniens, notamment la fermeture du bureau de l’Organisation de libération de la Palestine à Washington, la réduction de l’aide octroyée à la seule institution des Nations Unies apportant un soutien aux réfugiés palestiniens (UNRWA) et la réduction de l’aide versée aux Palestiniens. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.