ADDIS-ABEBA, 5 janvier (Xinhua) — Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a estimé vendredi que les relations entre la Chine et l’Union africaine (UA) étaient aujourd’hui « meilleures que jamais ».
A l’occasion de sa rencontre avec le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, au siège de l’UA à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, il a salué le rôle joué par cette organisation dans le maintien de l’unité, de l’autonomie et de l’intégration du continent.
M. Wang a appelé à des efforts conjugués pour favoriser la concrétisation des résultats du sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) de septembre dernier à Beijing, et renforcer la coopération notamment dans quatre domaines : la planification globale de la coopération sino-africaine, la paix et la sécurité, la santé et la coordination sur les questions internationales.
Evoquant la création d’un partenariat stratégique renforcé entre la Chine et l’UA, il a déclaré que le développement de la Chine devait avant tout profiter aux pays en développement, en particulier ceux d’Afrique.
La Chine est prête à harmoniser ses initiatives de développement avec les priorités africaines, notamment dans le cadre de la mise en œuvre conjointe de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR) et de l’Agenda 2063 fixé par l’UA, a assuré Wang Yi.
Réitérant que la paix et la stabilité constituaient les besoins les plus urgents du continent africain, il a indiqué que son pays était favorable à ce que l’UA, qui est composée de 55 membres, joue un rôle de premier plan et de coordinateur dans la région.
« La Chine aidera l’Afrique, dans la limite de ses capacités, à renforcer ses propres capacités de maintien de la paix pour faire en sorte que les Africains maintiennent véritablement eux-mêmes la paix et la stabilité sur le continent africain », a-t-il noté.
Le chef de la diplomatie chinoise a en outre exprimé la volonté de son pays de coopérer étroitement avec l’UA, de préserver un système de libre-échange multilatéral fondé sur la loi et de protéger les intérêts communs de la Chine, de l’Afrique et des pays en développement.
Pour sa part, M. Faki a déclaré que la visite de M. Wang au siège de l’UA en ce début de nouvelle année illustrait clairement les relations de haut niveau et stratégiques que l’UA et la Chine ont nouées.
Ces relations sont solidaires et amicales, solides et puissantes, ainsi que mutuellement bénéfiques, a-t-il salué, disant apprécier l’aide précieuse apportée par la Chine au développement d’infrastructures et au renforcement des capacités indépendantes de maintien de la paix sur le continent africain.
Qualifiant la coopération chinoise de modèle pour les partenaires internationaux désireux de coopérer avec l’Afrique, M. Faki a réaffirmé l’engagement de l’UA à maintenir une communication étroite avec la Chine et à mettre en œuvre les huit initiatives proposées par le président chinois Xi Jinping afin de favoriser davantage le partenariat de coopération stratégique global liant les deux parties. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.