ACTUALITES ADDIS ABEBA, 14 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — La police de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, a confisqué environ 10 000 armes sur une période de neuf mois, a déclaré mardi un responsable éthiopien.
Le commissaire de la police d’Addis-Abeba, Getu Argawe, a déclaré qu’environ 10 000 armes, 30 Kalashnikov et plus de 19 000 balles ont été saisies au cours des neuf derniers mois lors d’opérations visant à lutter contre le commerce illicite des armes, a rapporté Ethiopia Broadcasting Corporation, l’organe de presse public.
M. Argawe a dit que des devises étrangères, environ 80 000 dollars américains, ont également été saisies lors des opérations.
M. Argawe a demandé au public de coopérer avec la police afin de combattre les activités illégales et d’assurer la prévalence de l’état de droit et de la paix à Addis Abeba.
Il a ajouté que la police a arrêté environ 1 680 suspects accusés d’exercer différentes activités criminelles organisées à Addis-Abeba, au cours des neuf derniers mois.
Addis-Abeba, qui est le principal centre politique et économique du pays, et dont la population se situe aux alentours de cinq millions d’habitants, abrite plus de cent missions diplomatiques et organisations internationales et est généralement considérée comme une ville sûre.
Cependant, ces derniers temps, les cas de crimes violents ont incité le gouvernement éthiopien à installer des centaines de caméras de vidéosurveillance le long des grandes avenues et à procéder à Addis-Abeba à des coups de filet de grande envergure. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.