ACTUALITES TRIPOLI, 24 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — La marine libyenne a secouru jeudi un total de 290 immigrants clandestins, dont des femmes et des enfants, au cours de deux opérations menées au large de la côte ouest du pays.
La première opération a eu lieu au large de la ville de Zliten, à quelque 160km de la capitale Tripoli, permettant de sauver 203 immigrants embarqués sur des canots pneumatiques, tandis que la seconde, effectuée à quelques encablures de la commune de Garrabulli, à 55km à l’est de Tripoli, s’est soldée par le sauvetage de 87 immigrants à bord d’un canot pneumatique crevé, a confirmé la marine dans une déclaration.
Les personnes secourues, qui sont de nationalités variées, ont toutes reçu une aide médicale et humanitaire avant d’être redirigées vers des centres de réception.
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a appelé jeudi à ce que ces migrants « ne soient pas replacés en détention », car leur sécurité ne pourrait pas être assurée dans les ports libyens.
Depuis avril, l’Armée nationale libyenne (ANL) basée à l’est mène une campagne militaire pour reprendre Tripoli des mains du gouvernement soutenu par les Nations Unies.
D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les combats ont fait jusqu’à présent 510 morts et 2.467 blessés.
La Libye est devenue un point de départ privilégié pour les clandestins qui espèrent gagner l’Europe en traversant la mer Méditerrannée, en profitant du chaos et de l’insécurité qui règnent dans le pays depuis la destitution en 2011 de l’ancien dirigeant, Mouammar Kadhafi. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.