ACTUALITES PARIS, 6 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont exhorté vendredi à Saint-Malo, dans le nord-ouest de la France, les parties impliquées en Libye à faire cesser immédiatement toutes les activités et tous les mouvements militaires vers Tripoli.
Ces activités militaires « entravent les perspectives du processus politique mené par les Nations Unies, mettent des civils en danger et font durer les souffrances du peuple libyen », ont-ils indiqué.
Dans une déclaration sur la situation dans l’ouest de la Libye adoptée à l’occasion, les chefs de la diplomatie du G7 ont souligné qu’il n’y avait pas de solution militaire au conflit libyen et qu’ils s’opposaient à toute action militaire en Libye.
Ils ont réitéré leur soutien total et unanime au secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, et à Ghassan Salamé, représentant spécial de ce dernier, alors que les Nations Unies cherchent à aider les Libyens à sortir de l’impasse politique en Libye et à leur permettre d’ouvrir la voie vers des élections crédibles et pacifiques dès que possible.
M. Guterres a conclu vendredi une visite en Libye, où il a rencontré de hauts responsables du pays.
Le pays connaît actuellement une escalade militaire entre le gouvernement soutenu par l’ONU et l’armée basée à l’est qui tente de prendre le contrôle de la capitale. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.