KITWE (), 15 mars (Xinhua) — L’Initiative (ICR) proposée par la a le potentiel pour renforcer les relations entre la Zambie et la et pourrait aboutir à un développement économique durable pour ce pays d’ australe, a assuré jeudi un économiste.
Mathews Muyembe, directeur de l’Economics Association of Zambia for the Copperbelt Province Chapter, a estimé que la Chine cherchait à renforcer le commerce intra-africain en construisant des routes pour favoriser le développement.
« Les Chinois sont des acteurs mondiaux. Ils ne viennent pas dans le pays pour donner des ordres et sont des citoyens qui respectent les lois. Ils suivent les normes et régulations des pays où ils investissent », a-t-il assuré.
Il a soutenu que l’ICR bénéficierait à la Zambie et aux autres via l’amélioration d’infrastructures telles que les routes et les communications.
La Zambie, a-t-il indiqué, a besoin de plus d’usines pour favoriser son développement via l’exportation de biens, notamment dans le commerce intra-africain et au-delà, pour construire des fondations économiques solides.
Selon lui, la Zambie, en tant que pays enclavé, devrait améliorer son activité économique via différents corridors commerciaux, sur le modèle initié par le premier , Kenneth Kaunda lors de la construction du chemin de fer -Zambie, financé par la Chine dans les années 70. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.