ACTUALITES KIGALI, 16 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — C’est toujours en Afrique que l’inégalité des genres face au numérique reste la plus importante, en particulier dans les pays à bas revenu, a déclaré jeudi Fatou Lo, représentante de l’ONU pour la condition des femmes au Rwanda.
« Par comparaison avec les autres régions du monde, on observe que l’inégalité des genres face au numérique, en particulier en termes d’utilisation d’Internet ou de possession de téléphones portables et d’ordinateurs, reste la plus élevée en Afrique », a indiqué Mme Lo lors d’une réunion de panel en marge de la 5ème édition du sommet Transformer l’Afrique, organisé à Kigali, capitale du Rwanda.
Réduire l’inégalité des genres face au numérique dans les pays à revenu faible ou intermédiaire pourrait rapporter jusqu’à 140 millions de dollars supplémentaires par an à l’industrie de la téléphonie mobile, a-t-elle observé.
La technologie peut être un grand facteur d’opportunités pour les jeunes filles tandis que l’absence d’opportunités ou de compétences et la peur de la discrimination peuvent empêcher beaucoup d’entre elles de bénéficier de la révolution numérique, a estimé cette responsable.
Pour réduire le fossé de l’inégalité des genres face au numérique en Afrique, les jeunes filles et jeunes femmes ont besoin d’un accès égal à la technologie et à la formation numérique, a-t-elle ajouté.
Intitulé « Renforcer l’économie numérique de l’Afrique », ce sommet réunit près de 4 000 représentants d’autorités politiques, d’institutions réglementaires, de jeunes innovateurs et d’autres responsables en Afrique. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.