DAMAS, le 16 mai (Xinhua) — Un total de 112 bombardements aériens ont ciblé jeudi des positions rebelles dans le nord de la Syrie, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’homme.
Les frappes aériennes ont visé des zones situées dans la campagne des provinces de Hama et Idlib, ainsi qu’une partie de la province de Lattaquié, a précisé l’ONG.
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, basé à Londres, l’armée syrienne a capturé 16 villages dans la campagne du nord de Hama depuis le début de la campagne le mois dernier.
Le gouvernement syrien a souligné que la campagne a été lancée en réponse à des attaques et des tentatives d’infiltration des rebelles dans des sites militaires syriens de la région.
Idlib, le dernier grand bastion rebelle en Syrie, est actuellement contrôlé par le Hayat Tahrir al-Sham (HTS), le groupe qui chapeaute le Front al-Nosra, lié à Al-Qaïda.
Des zones situées dans la campagne de Hama, d’Idlib et la campagne ouest d’Alep sont comprises dans l’accord portant sur les zones de désescalade qui a été conclu entre la Russie et la Turquie en septembre 2018.
L’accord ne s’est toutefois pas concrétisé du fait que le HTS s’est étendu à Idlib et a commencé à lancer des attaques contre des positions militaires syriennes au lieu de se retirer de la zone désignée qui combine Idlib avec la campagne de Hama et Alep. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.