, 15 février (Xinhua) — La Commission de l’ (UA) a appelé vendredi ses pays membres et partenaires à unir leurs efforts pour éradiquer le travail des enfants.
Malgré un recul du travail des enfants au niveau mondial, « nous constatons malheureusement que la plupart des pays connaissant les plus graves pratiques de travail des enfants sont toujours situés en  », a indiqué le bloc panafricain.
« La région d’Afrique est aussi l’une de celles qui ont été les plus affectées par des situations de fragilité et de crise des États, ce qui augmente le risque de travail des enfants », a fait remarquer la Commission de l’UA dans un communiqué publié vendredi.
Selon les estimations mondiales 2016 sur le travail des enfants, un enfant sur cinq en Afrique est mis au travail.
D’après ces mêmes sources, le nombre d’enfants africains au travail s’élèverait à 72,1 millions, et le nombre d’enfants exposés à un travail dangereux (avec une forte prévalence des secteurs agricole et minier) s’élèverait à 31,5 millions.
Environ 9% des enfants d’Afrique, soit le taux le plus élevé de toutes les régions du monde, sont exposés à un travail dangereux, selon le rapport de 2016. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.