ADDIS-ABEBA, 23 février (Xinhua) — L’Union africaine et l’Uruguay ont discuté vendredi des moyens de renforcer leur partenariat et de travailler ensemble dans les domaines bilatéraux, régionaux et internationaux lors d’une réunion entre le vice-président de la Commission de l’Union africaine, Kwesi Quartey, et le ministre des Affaires étrangères de l’Uruguay, Raul Pollak, au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, a annoncé samedi un communiqué de l’Union.
Les deux parties ont également discuté de questions liées à la paix et à la sécurité régionales.
Soulignant la nécessité de faire progresser la collaboration entre l’Union africaine et l’Uruguay, le vice-président a déclaré que l’Union africaine souhaitait vivement renforcer le partenariat avec l’Uruguay dans un certain nombre de domaines, notamment la coopération dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire.
M. Quartey a également informé M. Pollak des priorités de la Commission de l’Union africaine, soulignant les réformes institutionnelles en cours de l’Union, le programme d’intégration et la mise en œuvre de la politique de mobilisation des ressources nationales, qui visent tous à favoriser la transformation et le développement socio-économiques inclusifs et équitables du continent.
Il a également évoqué les progrès réalisés dans le cadre de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) et les mécanismes incitatifs permettant de faire progresser l’intégration économique sur le continent.
Se félicitant de l’engagement de l’Union africaine envers les principes de la coopération Sud-Sud, M. Pollak a de son côté exprimé la détermination de l’Uruguay à collaborer étroitement avec l’Union africaine dans les domaines bilatéraux, régionaux et internationaux, et notamment la lutte contre le terrorisme et la lutte contre le changement climatique. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.