ACTUALITES BRUXELLES, 20 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — 426 millions électeurs européens iront aux urnes du 23 au 26 mai 2019 dans les Etats membres de l’UE, pour décider de la composition future du Parlement européen (PE) et pour élire le président de l’exécutif européen. Ces élections sont cruciales pour mieux comprendre les enjeux et les défis de l’UE.
Pour la première fois, les électeurs de l’UE vont voter pour élire le future président de la Commission européenne. Jusqu’en 2014, celui-ci était directement choisi par les dirigeants des Etats membres de l’UE.
D’après une ré-interprétation du traité de Lisbonne, au moment du vote, les électeurs choisissent non seulement une liste de députés, mais aussi la personne tête de liste du parti et candidat à la présidence de la Commission européenne.
Ce traité stipule aussi que le président de l’exécutif européen doit avoir la majorité absolue de députés, soit au moins 376 sur un total de 751.
Un des premiers enjeux de ces élections est celui de la participation des citoyens. Encourager les populations à aller voter, permettrait à l’UE de relever les défis au niveau national et européen.
Le taux de chômage des jeunes reste très élevé dans certains domaines et dans certains pays de l’UE. Il y a un vieillissement de la population et une pénurie de main d’oeuvre qualifiée. Il en est de même du défi des investissements de l’UE dans un marché unique plus profond et plus équitable.
Le défi du Brexit reste de taille pour l’UE. L’accord d’une sortie ordonnée du Royaume-Uni de l’UE n’a toujours pas été approuvé par le Parlement britannique. Aucun accord entre la Première ministre Theresa May et le Chef de l’Opposition Travailliste, Jeremy Corbyn, n’a été trouvé jusqu’à présent.
L’enjeu sur le climat, qui cristallise tous les débats est au coeur des préoccupations de l’UE. La semaine verte de l’UE 2019 a permis de mettre en exergue la politique européenne en matière de protection de l’environnement à travers l’Economie circulaire. Bien que ce secteur ait généré 140 millions d’UE en 2016, il reste sous-investi.
Peuplée de plus de 510 millions d’habitants, l’UE vise à se positionner au niveau du commerce international, pour permettre à ses entreprises de tirer le plus grand bénéfice. Aussi, les accords commerciaux ou stratégiques signés avec la Chine, le Japon, l’Union Africaine et bien d’autres partenaires témoignent des enjeux économiques de cette élection.
La résolution des conflits, la paix et la sécurité dans le monde sont des défis préoccupants pour l’UE. Les nombreux sommets de l’UE avec ses partenaires des pays du G5 Sahel, ou même la ligue des Etats Arabes, la question du nucléaire iranien …, montrent la détermination de l’UE à jouer pleinement sa partition.
La tendance de la participation aux élections européennes affiche une courbe évolutive décroisante dans les 4 dernières législatures (47% en 1999, 43% en 2004, 41% en 2009 et 43% en 2014). Cependant, la campagne d’information et de sensibilisation du PE aux élections de 2019 peut changer cette tendance.
Plus de 300 000 personnes sont impliquées dans la communication locale à travers l’Europe. 25 000 volontaires jeunes ont aidé les populations à comprendre les enjeux de l’UE.
Le débat politique sur la présidence de la Commission européenne, du 15 mai 2018 au PE à Bruxelles, a suscité un engouement du public. 2 400 000 citoyens ont suivi ce débat. Les élections européennes auront lieu du 23 au 26 mai 2019. Le Royaume-Uni et les Pays-Bas ouvriront le vote le 23 mai. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.