ACTUALITES RABAT, 15 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — Les autorités sécuritaires marocaines ont démantelé un réseau criminel d’immigration clandestine, composé de 30 individus, soupçonné d’avoir planifié l’immigration clandestine de 135 Asiatiques vers Espagne à partir de Tanger, au Maroc, a rapporté lundi le quotidien marocain « Al Akhbar ».
Selon le quotidien, le réseau criminel est composé de personnes aux nationalités différentes, comptant des Marocains, des Indiens, des Camerounais, des Bengalais, etc. Ces personnes cachaient une centaine d’Asiatiques dans un appartement à Hay El Massira à Temara, dans la région de Rabat, en attendant de préparer leur immigration clandestine à partir de Tanger.
Une enquête a par la suite permis d’arrêter un véhicule transportant une quarantaine de Bengalais à Tanger, avant que les 30 personnes suspectées d’appartenir à un réseau criminel de migration clandestine ne soient arrêtées.
Selon la même source, les Asiatiques ont par ailleurs avoué avoir payé d’importantes sommes d’argent à des passeurs de nationalités africaines et asiatiques pour immigrer en Espagne.
Les 30 individus ont été déférés ce lundi matin devant la cour d’appel de Rabat et placés en détention provisoire à la prison de Salé.
L’enquête est toujours en cours pour élucider les circonstances de cette affaire, indique le quotidien. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.