CHRISTCHURCH (Nouvelle-Zélande), 15 mars (Xinhua) — Des hommes armés ont attaqué vendredi après-midi deux mosquée à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, faisant au moins 9 morts, ont rapporté des médias locaux.
Au moins deux assaillants armés ont ouvert le feu dans deux mosquées séparées à Christchurch, selon la même source. Des témoins ont mentionné avoir vu du sang et plusieurs morts.
Selon la presse locale, au moins neuf personnes ont été tuées par balle et les fusillades se sont produites dans au moins six lieux différents.
Un homme armé a tiré à l’intérieur de la mosquée Masjid Al Noor située au centre de Christchurch lors d’une prière d’après-midi. L’équipe de cricket du était en train d’entrer à la mosquée tandis que la fusillade a eu lieu. Tous les membres de l’équipe ont pu fuir le danger.
La policé armée a été déployée sur place, les résidents ont été exhortés à rester chez eux et les écoles locales ont été fermées.
« La police repond actuellement avec sa pleine capacité pour gérer la situation, mais le niveau de risque reste encore extrémement élevé », a annoncé la police dans un communiqué.
Le consulat général de à Christchurch, Wang Zhijian, a confié à Xinhua que des réponses d’urgence avaient été activées, ajoutant que le consulat général travaillait actuellement avec la police locale pour vérifier si des citoyens chinois avaient été touchés par cette tragédie.
Lors d’une allocution adressée au public à 16h00, heure locale, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, a déclaré : « c’est une violence sans précédent en Nouvelle-Zélande et il n’y a aucune place pour une telle violence extrême en Nouvelle-Zélande ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.