CHRISTCHURCH (Nouvelle-Zélande), 16 mars (Xinhua) — Un homme âgé de 28 ans devrait comparaître devant un tribunal samedi matin à Christchurch en Nouvelle-Zélande, dans le cadre des attaques meurtrières qui ont touché la ville vendredi.
Trois personnes ont été arrêtées en lien avec les attaques par armes à feu contre deux mosquées de Christchurch, qui ont fait au moins 49 morts et 48 blessés. L’un d’entre eux devrait comparaître devant la justice, les deux autres étant toujours en détention, selon la police. Un des suspects arrêtés est Australien et aurait diffusé le massacre en direct sur les médias sociaux sous le nom de Brenton Tarrant.
Samedi matin, la maire de Christchurch, Lianne Dalziel, a adressé ses condoléances aux victimes, à leurs familles et aux personnes touchées par les attentats. « Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles et à toutes les personnes touchées », a-t-elle déclaré, saluant également « la réponse extraordinaire de la police et des premiers intervenants ».
« Un attentat contre la communauté musulmane est un attentat contre nous, contre Christchurch et contre la Nouvelle-Zélande », a-t-elle ajouté, disant croire que sa ville surmontera cette épreuve.
Les principaux événements publics du week-end ont tous été annulés dans toute la Nouvelle-Zélande, et la sécurité renforcée. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.