ACTUALITES BEIJING, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique « Point de l’actualité » à 03H00 GMT:
– – –
Onze pays du Moyen-Orient présents à la conférence de Varsovie, selon la Pologne

VARSOVIE — Le ministère polonais des Affaires étrangères a annoncé lundi que 11 pays du Moyen-Orient participeront à la conférence ministérielle sur la région organisée mercredi et jeudi à Varsovie et destinée à créer une coalition anti-Iran. L’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Maroc, Oman et le Yémen « ont confirmé leur présence et seront représentés au niveau ministériel. L’Egypte et la Tunisie devraient envoyer des ministres adjoints », a indiqué le chef de la diplomatie polonaise Jacek Czaputowicz. Organisateurs de cet événement, les Etats-Unis y ont invité les pays arabes et Israël, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo expliquant qu’elle aurait pour but de traiter de « l’influence déstabilisatrice » de Téhéran dans la région. Washington s’est retiré en mai dernier de l’accord historique sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, réimposant dans la foulée des sanctions économiques.
– – –
Le Royaume-Uni signe un accord de libre-échange post-Brexit avec la Suisse

LONDRES — Le Royaume-Uni a conclu lundi un accord sur le commerce avec la Suisse, qui permettra aux entreprises des deux pays de continuer à commercer librement une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne (UE). Cet accord de maintien de la continuité du commerce, qui maintient dans la mesure du possible les arrangements commerciaux déjà en place entre l’UE et la Suisse, entrera en vigueur soit en janvier 2021, à la fin de la période de transition stipulée par l’accord de Brexit, soit dès le 29 mars 2019, dans le cas où le Royaume-Uni quitterait l’UE sans accord. En tant que membre de l’UE, le Royaume-Uni bénéficie en effet d’une quarantaine d’accords commerciaux de l’UE concernant plus de 70 pays. En prévision du Brexit, il s’est en conséquence lancé dans une course contre la montre pour reproduire tous ces accords existants avant sa sortie de l’UE.
Cet accord de maintien des relations commerciales avec la Suisse est considéré comme le plus important accord de ce type à ce jour. L’accord simplifie les réglementations commerciales et permet aux entreprises de continuer à échanger librement, sans introduire aucun nouveau tarif douanier. Il maintient en effet la suppression des taxes sur la majorité des produits échangés entre le Royaume-Uni et la Suisse, a précisé le ministère britannique du Commerce international dans un communiqué.
– – –
Le Prix l’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science s’ouvre aux mathématiques et aux sciences informatiques pour sa 21ème édition

PARIS — A l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, célébrée ce lundi, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont dévoilé le palmarès de la 21ème édition du Prix international Pour les Femmes et la Science, qui s’ouvrent cette année aux mathématiques et aux sciences informatiques. Ce prix met chaque année à l’honneur cinq femmes scientifiques d’exception, issues de différentes régions du monde qui sont récompensées pour l’excellence de leurs travaux dans le domaine des sciences de la matière, des mathématiques et de l’informatique. La somme de 100 000 euros est attribuée à chacune des lauréates qui seront aux côtés de quinze jeunes talents féminins scientifiques internationaux, lors d’une cérémonie prévue le 14 mars prochain au siège de l’UNESCO, à Paris.
– – –
L’expertise des femmes dans les sciences est essentielle pour apporter des solutions aux changements (ONU)

NEW YORK (Nations Unies) — A l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, les Nations Unies ont souligné que la voix et l’expertise des femmes et des filles dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation (STI) étaient essentielles pour apporter des solutions aux changements qui bouleversent notre monde.
« Il nous faut d’urgence combler l’écart entre les hommes et les femmes dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM) et activement promouvoir l’égalité des genres dans les carrières liées à la science, à la technologie et à l’innovation », ont dit dans un communiqué conjoint les cheffes de l’UNESCO, Audrey Azoulay, et d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka. Les deux responsables onusiennes ont noté que les compétences en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques sont le fondement des catégories d’emploi qui connaissent l’expansion la plus rapide. « La science, la technique, l’ingénierie et les mathématiques sont des moteurs d’innovation qui revêtent une importance essentielle pour la réalisation des objectifs de développement durable. Les femmes et les filles ont un rôle crucial à jouer dans tous ces domaines, et pourtant elles y sont tristement sous-représentées », a renchéri le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.