ACTUALITES BRUXELLES, 4 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici les principales informations à la Une des quotidiens belges parus jeudi :
– – –
LE SOIR
Les députés se retrouvent ce jeudi au Parlement fédéral et devront voter pour ou contre la désignation d’une série d’articles de la Constitution révisables lors de la prochaine législature. Problème : dans le lot des dispositions adoptées déjà mardi en commission parlementaire, on trouve l’article 1 de la Constitution, qui organise la Belgique fédérale, composée de Régions et de Communautés. Un article, donc, à caractère institutionnel qui a une forte portée symbolique. S’il devait être inséré dans la déclaration de révision, la N-VA, en campagne pour le confédéralisme, tiendrait son trophée. Les élus flamands ont imposé leur majorité mardi en commission. Les francophones sont sur le qui-vive.
– – –
L’ECHO
Didier Reynders rencontre Félix Tshisekedi à Washington : C’est une première depuis l’élection présidentielle en RDC. Le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, a rencontré ce mercredi à Washington le président de la RDC Félix Tshisekedi. Jusqu’ici, les deux hommes ne s’étaient parlés qu’au téléphone. La Belgique et la RDC avancent vers une normalisation de leurs relations.
– – –
LA LIBRE
Les députés britanniques ont voté mercredi soir de justesse une proposition de loi visant à forcer la Première ministre à repousser la date du Brexit afin d’éviter une sortie sans accord de l’Union européenne, au moment où Theresa May cherche un compromis avec l’opposition. Cette proposition de loi, votée à 313 voix contre 312, a été présentée par la députée travailliste Yvette Cooper qui a expliqué qu’il s’agit d’empêcher une sortie « chaotique » et « dommageable » de l’UE.
– – –
DH- La Dernière Heure
La police a ouvert une enquête sur la mère d’un djihadiste belge qui aurait envoyé quelque 65.000 euros au groupe terroriste Etat islamique. De l’argent qu’elle pensait destiné à son fils et sa famille, mais qui a en réalité été utilisé à des fins terroristes, rapporte jeudi Het LaatsteNieuws. »C’est facile de s’en prendre à une mère, pendant qu’un géant du ciment comme le groupe Lafarge a apparemment versé des centaines de milliers d’euros à l’EI pour pouvoir rester actif en Syrie », invoque son avocat, Me Alexis Deswaef. Selon lui, deux autres mères risquent d’être poursuivies pour avoir envoyé de l’argent à leurs enfants en Syrie.
– – –
LE VIF
La diminution du remboursement des antibiotiques, décidée en mai 2017 par le gouvernement fédéral, répondait à une volonté de s’attaquer à leur surconsommation, un problème réel en Belgique. La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, entendait par cette mesure inciter les médecins à prescrire moins d’antibiotiques, mais aussi les patients à en demander moins rapidement. Cependant, cette mesure n’a pratiquement pas entraîné de diminution de leur consommation, tout en pénalisant les patients, constate jeudi la Mutualité Chrétienne (MC) sur base de ses propres chiffres. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.