ACTUALITES BRUXELLES, 25 mars 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici les principales informations à la Une de quotidiens nationaux belges parus lundi :
– – –
LE SOIR
La première langue des élèves de l’enseignement flamand est de moins en moins souvent le néerlandais, a déduit la députée N-VA Vera Celis, sur la base de différentes réponses parlementaires. En périphérie bruxelloise, les enfants dont le néerlandais n’est pas la langue maternelle sont même en majorité. « Ces chiffres démontrent que les mesures pour améliorer le déficit linguistique des enfants et des jeunes restent indispensables », selon Vera Celis.
– – –
Sudpresse
La drogue dans les établissements scolaires est un véritable fléau. Elle touche principalement les jeunes. Chaque année, de nombreuses opérations policières sont menées dans différentes écoles.24 bus contrôlés, 872 navetteurs soumis au contrôle des chiens, des prises diverses (13,15 g de marijuana, 1,48 g de résine, 0,4 g d’ecstasy, deux armes prohibées) : l’action coup de poing de la police locale dans les bus TEC à Frameries et Hornu, en milieu de semaine dernière, a marqué les esprits. Une opération menée en collaboration avec les TEC ainsi que la police fédérale.
– – –
L’Echo
Après avoir obtenu de l’UE un report de la date de Brexit, Theresa May tente péniblement de rallier les députés britanniques derrière son Traité de retrait de l’UE, un texte négocié de longue haleine avec Bruxelles et censé organiser un divorce en douceur. Mais l’accord est très loin d’avoir convaincu les parlementaires, qui l’ont déjà retoqué à deux reprises et menacent Theresa May d’une troisième défaite humiliante.
– – –
DH – La Dernière Heure
Le PTB estime qu’il faut plafonner le salaire de tous les médecins. Limiter les revenus des médecins spécialistes trop payés. C’est l’une des engagements que prend le PTB dans son plan pour « des soins de santé accessibles », en vue des élections de mai. Via une formule accrocheuse, le parti d’extrême gauche veut briser « le tabou des honoraires excessifs d’une couche de médecins » car « la facture des soins de santé pèse lourdement dans le portefeuille des ménages ».
– – –
Le Vif
Les activistes qui ont occupé une partie de la rue de la Loi, dimanche soir et pendant la nuit, pour réclamer l’adoption d’une loi climat ont plié bagage. En concertation avec la police, ils poursuivront leur mobilisation place du Trône, a-t-on appris lundi matin.La commission de révision de la Constitution doit se réunir ce mardi pour se prononcer sur la révision de l’article 7bis. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.