Voici les principales informations à la une de journaux ivoiriens parus lundi et la revue de la presse ivoirienne du 11 février 2019.

– – –
FRATERNITE MATIN
Le président Alassane Ouattara a pris part dimanche aux côtés de ses pairs à la cérémonie d’ouverture du 32e sommet ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, en Ethiopie. La cérémonie d’ouverture a été précédée d’une session à huis clos au cours de laquelle les chefs d’Etat et de gouvernement ont examiné les rapports sur la réforme institutionnelle de l’UA, sur la zone de libre-échange continentale africaine et sur la mise en œuvre de la décision de la Conférence sur les négociations post-Cotonou. Ce lundi, Alassane Ouattara, désigné par ses pairs « Champion » du suivi de la mise en œuvre de l’Agenda 2063, présentera son rapport sur cette thématique.

LIRE AUSSI : Tentative de coup d’Etat au Gabon : des officiers militaires s’emparent de la radio publique
– – –
SOIR INFO
Suite aux grèves des syndicats enseignants, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a invité dimanche les enseignants à reprendre le chemin de l’école. Depuis quelques semaines, les établissements scolaires du préscolaire, du primaire et du secondaire sont paralysés par des grèves déclenchées par des formations syndicales, entrainant des perturbations des enseignements et les évaluations subséquentes. La ministre demande aux syndicats et aux enseignants grévistes le respect de la trêve sociale signée entre le gouvernement et les plateformes syndicales. Elle en appelle au sens de la responsabilité et au sens civique des enseignants.

LIRE AUSSI : La nouvelle présidente de l’Assemblée générale de l’ONU souligne son engagement à travailler pour tous les pays
– – –
L’INTER
Après la démission du chef du parlement ivoirien, Guillaume Soro, les regards sont tournés vers ce qui va se passer à l’Assemblée nationale. Les textes prévoient que le doyen d’âge des vice-présidents du bureau de l’Assemblée nationale assure l’intérim du président démissionnaire. Dans le cas d’espèce, le doyen d’âge se nomme Diawara Mamadou, élu du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel). Il devra convier l’ensemble des députés à une nouvelle élection dans un intervalle allant de 15 à 30 jours. Les hautes instances de l’Assemblée nationale seront alors renouvelées. Sauf miracle, le prochain président de l’Assemblée nationale devrait être issu du parti au pouvoir, le RHDP unifié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.