ACTUALITES ANTANANARIVO, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici les principales informations à la une de journaux malgaches parus ce mardi :
– – –
MIDI MADAGASIKARA
Le premier gouvernement de techniciens mis en place par le nouveau président de la République affiche une détermination pour relever le défi de la relance économique. Sur ce dernier plan justement, l’on peut dire que les conditions sont actuellement réunies pour un nouveau départ sur le chemin de la croissance. En effet, l’année 2019 est notamment marquée par l’achèvement du Plan National de Développement (PND). Visiblement le nouveau régime mise sur la continuité, tout en optant pour des innovations par rapport aux exigences de l’Initiative pour l’Emergence de . « Nous allons poursuivre les actions pour la réalisation du PND » a déclaré récemment, le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato.
– – –
L’EXPRESS DE MADAGASCAR
Zéro tolérance. Deux mots mis en exergue lors de la communication de la note du ministère de l’Environnement et du développement durable interdisant l’exploitation des bois de rose, bois d’ébène et palissandre, la semaine dernière. « Dans le but d’assainir la filière des produits forestiers, cette décision de suspendre toute activité d’exploitation des bois précieux a été prise. Zéro tolérance pour ceux qui tentent encore d’outrepasser les règles. Pour ce faire, le ministère de l’Environ­nement et du développement durable, travaillera mieux avec les autres départements, tels que le ministère de la Défense nationale à qui une demande de rattachement des éléments des services civiques a été envoyée afin de venir en renfort aux éléments de surveil­lance existant », souligne Alexandre Georget, ministre de l’Environ­nement et du Développement durable.
– – –
MADAGASCAR TRIBUNE
Une triste nouvelle pour la commune de Mahitsy. Le père de Mickaël, le jeune chanteur issu du concours de téléréalité Pazzapa, victime d’une attaque à main armée dans la nuit de samedi, est décédé. L’homme ayant reçu une balle sur le dos n’a pas survécu à ses blessures. Le prêtre du centre de formation Soanavela, Mahitsy ayant également reçu une balle sur son jambe, reste encore à l’hôpital et son pronostic vital ne serait plus engagé. Le commandant de circonscription régionale d’Analamanga auprès de la Gendarmerie nationale a fait savoir que huit personnes, auteurs présumés de cette attaque à main armée meurtrière, ont déjà été interpellées. Ce responsable indique que ce sont les gendarmes qui se sont très vite mobilisés pour parvenir à ce résultat. Ce que les habitants de cette localité dénoncent car ils se plaignent notamment du manque de réactivité des forces de l’ordre. Cette attaque à main armée aurait été la deuxième la plus virulente dans la localité de Mahitsy en l’espace seulement de quelques mois. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.