ACTUALITES ANTANANARIVO, 20 octobre 2018 (Youpost – Xinhua) — Voici les principales informations à la une de la presse malgache parue ce vendredi:
– – –
MIDI MADAGASIKARA
L’étau se resserre, l’efficacité des contrôles aux frontières s’améliore davantage au niveau de la Douane. Hier encore, vers 15h30, un Béninois en partance pour Cotonou a été surpris avec 10,1 kg de drogue dure, à l’aéroport international d’Ivato.  » Cet individu allait prendre le vol de Kenya Airways KQ257, mais dès son passage au premier scanner avant l’embarquement, les agents de la Douane ont constaté un colis suspect et ont immédiatement procédé à la fouille de bagage. La valise du Béninois contenait un carton de rideaux neufs et c’était dans ces rideaux que la drogue a été trouvée par ces douaniers, qui ont saisi par la suite le Service de lutte contre les stupéfiants.
– – –
L’EXPRESS DE MADAGASCAR
Des hauts commis de l’Etat doivent préparer leur défense. Des dossiers les concernant sont inscrits dans le registre du Parquet général de la Cour suprême.René José Andriatia »narivelo, Procureur général près de la Cour suprême (PGCS) l’a confirmé. En marge de l’audience publique solennelle de prestation de serment de sept membres de la Haute cour de Justice (HCJ), hier à Anosy, le PGCS explique que des requêtes sont déjà déposées au parquet de la HCJ. Avec notre prise de fonction, nous allons les examiner. Au nombre de quatre, ils concernent un ancien président de la République et des ministres.Impliqué dans un cas de dépenses liés à des contrats publics fictifs, Jean Razafin »dra »vonona, ancien ministre des Finances et du budget a été arrêté le 21 mars et placé en détention préventive. Suite aux requêtes de ses avocats, la Chambre de détention préventive du Pôle anticorruption a saisi la Haute cour constitutionnelle (HCC).
– – –
MADAGASCAR TRIBUNE
Un accord politique. C’est ainsi que les candidats à la présidentielle réunis au bureau de la CENI à Nanisana a appelé la décision prise à l’issue de cette réunion, la deuxième de ce genre en une semaine. Comme il fallait s’y attendre, les candidats présents ont pris la décision d’ouvrir la liste électorale pour corriger les erreurs évoquées et constatées jusqu’ici. Il a également été décidé de mettre en place une Cour électorale spéciale pour juger les contentieux en matière électorale et d’organiser une conférence souveraine.Selon Hery Rakotomanana, président de la Commission électorale nationale indépendante, il faudra environ trois mois pour la correction de la liste électorale. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.