ACTUALITES RABAT, 16 mai 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici les principales informations à la Une de journaux marocains parus jeudi :
– – –
L’ECONOMISTE
La réforme stratégique des statuts de la Banque centrale vient d’être adoptée en séance plénière à la Chambre des conseillers. Ce texte « consacre l’indépendance de l’institution financière en matière de politique monétaire ». A ce titre, la mission de l’institut d’émission a été élargie pour englober les aspects liés à la stabilité financière. Elle pourra proposer au gouvernement des mesures dans ce sens. Une commission de coordination et de contrôle des risques est d’ailleurs prévue. La banque centrale doit ainsi veiller à la préservation de la stabilité des prix et à la définition et gestion de la politique monétaire, en conformité avec les orientations du gouvernement, tout veillant au bon fonctionnement du marché monétaire et du système bancaire.
– – –
AL AHDATH AL MAGHRIBIA
La contrebande avec les deux présides occupés de Melilla et de Sebta porte un coup dur à l’économie marocaine et porte préjudice à sa politique sociale, tout en souillant son image. Selon le quotidien, la contrebande fait perdre au Maroc environ 3 milliards de dirhams par an. Ces chiffres ont été dévoilés par un rapport rendu public par des médias espagnols, fait remarquer le quotidien qui précise qu’un haut responsable marocain à la Douane avait déjà mis à nu les dégâts occasionnés par ce phénomène. Conscient de l’ampleur des dégâts, le Maroc a décidé de combattre le fléau à la racine. C’est ainsi qu’un plan a été mis en place pour d’abord freiner le mal, le circonscrire, avant de le neutraliser définitivement.
– – –
AUJOURD’HUI LE MAROC
Le premier pays de provenance des investissements directs étrangers (IDE) vers le Maroc en 2018 est l’Irlande, selon les chiffres provisoires formulés par l’Office des changes. A lui seul, cet Etat capte 30% des flux de l’année 2018. Ainsi, sur un total de 34,16 milliards de dirhams (1 dollar = 9,7 DH), ce pays réalise des flux de 9,68 milliards de dirhams. Sur le podium également, se hissent la France à la deuxième position (flux net d’environ 3,77 milliards de dirhams), et le Danemark à la troisième (3,89 milliards de dirhams). Les Emirats arabes unis (2,79 milliards de dirhams) et les Etats-Unis (2,19 milliards de dirhams) se retrouvent, respectivement, à la quatrième et cinquième place.
– – –
LIBERATION
« Provocantes et arbitraires », c’est ainsi que la Fédération nationale du transport international a qualifié les dernières mesures de contrôle de voyageurs qui transitent par le port d’Algésiras. « Aujourd’hui, les Marocains qui voyagent en autocars via ce port, pour se rendre en Europe ou pour rentrer chez eux, sont obligés de descendre des autocars avec leurs bagages, de faire à pied un trajet de 300 m ou 400 m avant de passer par un scanner et de revenir vers l’autocar », a déclaré au quotidien, Mohamed Eddahbi, secrétaire général de l’Union générale des entreprises et professions (UGEP). Et de poursuivre : « des mesures que nous considérons comme incompréhensibles puisque l’Espagne est un point de passage et que c’est le seul pays à avoir imposé pareille décision. En fait, ni la France, ni la Belgique, ni les Pays-Bas n’ont agi de la sorte. Ceci d’autant plus que ces voyageurs sont censés rentrer au Maroc et c’est aux autorités marocaines de procéder aux contrôles d’usage ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.