ACTUALITES TUNIS, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici les principales informations diffusées mardi par des médias tunisiens :
– – –

: c’est moi qui décide !
L’intervention télévisée de Youssef Chahed a clairement été un non-événement. Excepté peut-être la partie où il a dit – et insisté – que c’était lui qui avait mené et fait réussir les tractations avec le syndicat et à débloquer la crise. Lui et non Rached Ghannouchi, comme on a tenté de le faire croire
« Je suis personnellement intervenu afin de débloquer les négociations et j’ai tenu plusieurs rencontres avec le secrétaire général du syndicat. Nous nous sommes mis d’accord qu’une année blanche était exclue et ces réunions ont permis de trouver un terrain d’entente et de désamorcer la crise » a déclaré Youssef Chahed lors de sa très brève apparition télévisée diffusée sur la Wataniya (télévision centrale).
Si elle n’a duré que 7 minutes et 21 secondes, l’intervention du chef du gouvernement a été cependant attendue avec impatience par les Tunisiens. Très attendue même puisque diffusée avec près de deux heures de retard. En effet, annoncée sur la page officielle de la Kasbah juste après le bulletin infos de 20h, il a fallu attendre 22h pour écouter Youssef Chahed, à cause d’un problème technique rencontré par la chaîne nationale.
– – –
MOSAÏQUE FM
Un feuilleton tourné en sera diffusé sur Netflix
L’acteur et metteur en scène Moez Gdiri a assuré qu’il participe au tournage d’un grand feuilleton historique réalisé en Tunisie par le britannique Peter Webber. Il s’agit du réalisateur de séries comme Girls with a Pearl Earning Hannibal Rising et Emperor.
Plusieurs grands noms du cinéma du décor participent à cette série comme Luigi Marcioni.
Des acteurs comme Khaled Nabaoui, Mahmoud Nasr, Kenda Hanna, Rachid Assaf, Mouna Wassef, Mahmoud Jondi et d’autres stars d’Egypte et de participent à cette série. Des acteurs tunisiens comme Fathi Haddaoui, Najla Ben Abdallah et Yassine Ben Gamra participent aussi à cette œuvre.
La série sera tournée uniquement en Tunisie et sera diffusé sur Netflix.
– – –
LEADERS
Extrémisme violent : Comment réussir une stratégie préventive contre la radicalisation
En dépit du flux d’informations consacrées à la genèse des groupes tombés dans l’extrémisme violent ou encore aux techniques d’embrigadement, certaines lacunes subsistent quant à la notion de radicalisation et des mécanismes sociaux, culturels et psychologiques actifs tout au long de la procédure de radicalisation.
Or, de la compréhension approfondie de ce phénomène dépend l’élaboration et la mise en œuvre de toute réponse visant la prévention et la lutte contre la radicalisation violente. Pourtant, saisir la notion de radicalisation violente et des fondements théoriques sous-jacents, doit permettre aux autorités et aux praticiens d’approcher, de manière durable et coordonnée, les dangers qui en dérivent.
Cet aspect et bien d’autres seront débattus durant la table ronde que la Présidence de la République et le Centre de Genève pour le contrôle démocratique des Forces armées (DCAF) se proposent de tenir les 26 et 27 février prochain, à Tunis. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.