ACTUALITES KHARTOUM, 12 janvier 2019 (Youpost – Xinhua) — Le bilan des manifestations au Soudan est monté à 24 morts, a déclaré samedi Mohamed Ibrahim, directeur d’une commission d’établissement des faits diligentée par le gouvernement soudanais afin d’enquêter sur les récentes manifestations dans le pays.
Le procureur général du Soudan, Omer Ahmed Mohamed, a reçu des rapports du directeur de la commission nationale et des directeurs des commissions des Etats l’informant de l’avancée des enquêtes sur les récentes manifestations dans les Etats d’Al-Qadarif (est), du Nil (nord-est), du Nil Blanc (sud-est), de Khartoum (est) et du Nord, a déclaré M. Ibrahim lors d’une conférence de presse à Khartoum.
Il a exhorté les citoyens à coopérer et à fournir leur témoignage afin de contribuer aux enquêtes en cours sur les décès, blessures et dommages enregistrés.
M. Ibrahim a fait savoir que les commissions d’enquête demandent aux familles des victimes ou à leurs avocats de fournir des déclarations qui pourront aider à faire avancer le processus.
Le 31 décembre dernier, le président soudanais a publié un décret portant sur la formation d’une commission d’établissement des faits afin d’enquêter sur les manifestations qui agitaient le pays.
Depuis le 19 décembre, différentes régions du Soudan, dont la capitale Khartoum, ont été le théâtre de manifestations populaires contre la détérioration des conditions économiques et la hausse des prix des produits de base. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.