ACTUALITES DAMAS, 12 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Un total de 70 civils ont été tués ou blessés mardi dans des frappes aériennes dirigées par les Etats-Unis dans l’est de la Syrie, a rapporté la télévision d’Etat.
Ces frappes aériennes ont pris pour cible un camp de personnes déplacées située dans l’est de Deir ez-Zor.
Suite à l’évacuation de plus de 20.000 civils de la ville de Baghouz, les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les Etats-Unis ont lancé samedi la dernière phase de leur campagne contre l’Etat islamique (EI), a déclaré Mustafa Balli, chef du bureau de presse des FDS.
M. Balli a déclaré que la bataille visait à éliminer les derniers combattants de l’EI de Baghouz.
Les frappes aériennes se sont récemment intensifiées dans les zones contrôlées par l’EI sur la rive orientale de l’Euphrate.
Après avoir perdu les 4 km² bombardés, l’EI contrôle toujours 4.000 km² dans le désert syrien dans l’est du pays.
Les FDS ont mené une offensive acharnée pour déloger l’EI de la région depuis septembre dernier. Elles ont réussi à vaincre l’organisation terroriste dans une grande partie des zones qu’elle avait contrôlées à l’est de l’Euphrate.
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, plus de 37.000 civils ont fui le dernier fief de l’EI depuis décembre dernier. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.