Mesdames et Messieurs les députés,
La conjoncture nouvelle et les tâches qui en découlent nous imposent des exigences plus élevées. Les gouvernements à tous les niveaux doivent raffermir les « quatre consciences »[ Il s’agit de la conscience politique, de la conscience de l’intérêt général, de la conscience du noyau dirigeant et de la conscience de l’alignement. — N.D.T.] et la « quadruple confiance en soi »[ Il s’agit de la confiance dans notre voie, notre théorie, notre régime et notre culture. — N.D.T.], préserver résolument la position centrale du secrétaire général dans le Comité central et tout le Parti, ainsi que l’autorité et la direction centralisée et unifiée du Comité central du Parti, agir en parfait accord avec le Comité central du Parti rassemblé autour du camarade tant dans l’ que sur les plans idéologique et politique, appliquer ses dispositions sur l’application intégrale d’une discipline rigoureuse dans les rangs du Parti, avoir le courage de s’imposer une révolution, mener en profondeur la décentralisation et la simplification administratives, accélérer la transformation de leur rôle et élever l’efficacité de leur travail, afin de renforcer leur capacité d’ effective et leur crédibilité, et de mieux répondre à l’aspiration à une vie meilleure de nos concitoyens.
Veiller à ce que les fonctions soient exercées en vertu de la loi. Conformément à la stratégie fondamentale de l’édification intégrale d’un État de droit, nous devons observer scrupuleusement la Constitution et la loi, et respecter le principe de la légalité dans toutes les activités gouvernementales. Tous les échelons du gouvernement doivent se soumettre, conformément à la loi, à la surveillance de l’assemblée populaire du même niveau et de son comité permanent, se placer sous la supervision démocratique de la CCPPC, et accepter la supervision de l’opinion publique et des différents milieux de la société, pour que le pouvoir fonctionne en toute transparence. Leur travail doit être entièrement en adéquation avec les aspirations du peuple. Nous devons toujours prendre des décisions de manière scientifique, démocratique et légale, être attentifs aux avis donnés par les députés des assemblées populaires et les membres de la CCPPC, tenir compte des remarques faites par les partis démocratiques, la Fédération de l’industrie et du commerce, les personnalités sans affiliation politique et les organisations populaires, et écouter la voix des citoyens et des entreprises, de sorte que toutes les politiques élaborées soient en adéquation avec la situation fondamentale et les conditions réelles du pays, plus proches des réalités du terrain et aptes à répondre aux préoccupations du peuple. La transparence doit être complètement instaurée dans les affaires publiques. Le rôle des organisations et groupements de masse tels que la Fédération nationale des syndicats, la Ligue de la jeunesse communiste et la Fédération des femmes sera valorisé. Concernant l’application des lois et règlements administratifs, nous devons mettre entièrement en œuvre le système de responsabilité et le système de poursuite en responsabilité en sanctionnant fermement toute enfreinte à la loi et aux règlements, en menant une lutte sans merci contre toutes les injustices et tous les comportements inappropriés ayant lieu au moment de l’exécution de la loi, et en poursuivant avec toute la rigueur qui s’impose tous ceux qui se montrent incompétents.
Faire avancer le travail de promotion de la probité dans les rangs du Parti. Il est impératif de mener efficacement la campagne ayant pour thème « Rester fidèle à notre engagement initial et garder toujours à l’esprit notre mission », d’appliquer sérieusement l’esprit des « huit recommandations » du Comité central et de leurs modalités d’application, et de lutter constamment contre les « quatre vices ». Nous devons multiplier nos efforts pour édifier un gouvernement intègre, et lutter contre toute tentative, envie et possibilité de corruption en adoptant une vision d’ensemble. Le contrôle des comptes sera renforcé. Les fonctionnaires sont tenus de se soumettre volontairement au contrôle des lois, à l’inspection et à la surveillance du peuple. C’est à l’aune des résultats obtenus que se fera l’évaluation de leurs performances. Les autorités aux différents échelons doivent réprimer avec détermination toute forme de formalisme et de bureaucratie pour que les cadres puissent se concentrer sur la résolution des problèmes concrets, au lieu de perdre leur temps dans la paperasserie, la « réunionnite », la rédaction d’une multitude de documents et rapports, sans parler de tout le temps perdu à accueillir et satisfaire les missions d’évaluation et de supervision. Nous allons réduire et régulariser les activités faisant l’objet d’inspection, de contrôle et d’évaluation, et mettre en œuvre l’« Internet + Inspection ». Le nombre des réunions et la quantité des documents seront réduits. Cette année, le Conseil des affaires d’État et ses services donneront l’exemple en réduisant considérablement le nombre des réunions et en éliminant de plus d’un tiers le nombre total des documents.
Renforcer véritablement le sens des responsabilités. Les succès remarquables que la a obtenus au cours de sa réforme et de son développement ont été possibles grâce aux efforts acharnés de l’immense masse des cadres et des citoyens ordinaires. Si nous voulons atteindre les objectifs des « deux centenaires »[ Il s’agit d’achever pour le centenaire du Parti communiste chinois l’édification intégrale de la société de moyenne aisance et, pour le centenaire de la République populaire de , l’édification d’un État socialiste moderne, puissant, démocratique, civilisé et harmonieux. — N.D.T.], satisfaire les aspirations du peuple chinois et lui assurer ainsi le bonheur, nous devons travailler sans relâche et sur le long terme. L’administration travaille dans l’intérêt public, et les actes sont plus importants que les paroles. Tous les échelons du gouvernement et leurs fonctionnaires doivent rechercher la vérité, s’attacher à la réalité, éviter tout travail pour la galerie et faire preuve d’esprit d’initiative et d’entrepreneuriat pour obtenir des résultats palpables servant à promouvoir le succès de la réforme et du développement. Il est important de perfectionner le mécanisme d’incitation et de contrainte ainsi que le mécanisme d’exclusion de responsabilité, et de créer des conditions favorables à ce que les cadres aient la volonté et le courage d’agir, et aient les moyens de réussir. Nous devons mobiliser plus efficacement les autorités au niveau central comme au niveau local, respecter l’initiative des échelons de base et du peuple, et donner libre cours à l’audace et à l’esprit pionnier des autorités locales en prenant des mesures d’incitation et en leur laissant des marges de manœuvre suffisantes. Tous nos cadres doivent se montrer dévoués et actifs, ne jamais reculer devant les difficultés ni se dérober à leurs responsabilités. Ils auront à faire des efforts ardus et à sortir des sentiers battus tout en ne perdant pas de vue la situation concrète, afin de réaliser de nouveaux exploits qui servent le développement du pays et qui soient à la hauteur des attentes de notre peuple.
Mesdames et Messieurs les députés,
Nous devons préserver, tout en le perfectionnant, le système d’autonomie des régions peuplées de minorités ethniques, appliquer dans son intégralité la politique du Parti en matière ethnique et développer les campagnes de sensibilisation pour l’union et le progrès de toutes les ethnies, pour que celles-ci, tout en renforçant leur sentiment d’appartenance à la communauté nationale chinoise, coexistent dans la bonne entente, se montrent solidaires l’une de l’autre et progressent en harmonie. Nous accorderons plus de soutien au développement des régions peuplées d’ethnies minoritaires et des ethnies dont la population est peu nombreuse, poursuivrons le plan d’action visant à relancer l’économie des régions frontalières et à enrichir leurs habitants, pour construire ensemble un beau foyer où nos 56 ethnies mènent une lutte solidaire et progressent ensemble vers la prospérité.
Il nous faut appliquer sur toute la ligne la politique fondamentale du Parti en matière d’affaires religieuses, veiller à ce que les religions se conforment mieux à la réalité chinoise, administrer les affaires religieuses en vertu de la loi, et valoriser le rôle positif des personnalités religieuses et des croyants dans la promotion du développement économique et du progrès social.
Nous devons appliquer consciencieusement la politique à l’égard des ressortissants chinois, protéger les droits et intérêts légitimes des Chinois résidant à l’étranger, des Chinois d’outre-mer revenus dans leur patrie et leur famille, améliorer et renforcer les services et faire valoir leurs atouts spécifiques et leur rôle important, en vue de trouver le plus grand terrain d’entente possible pour tous les Chinois, qu’ils résident en Chine ou à l’étranger, et de former une force puissante qui créera un avenir radieux pour la nation chinoise.
Mesdames et Messieurs les députés,
Pendant l’année écoulée, l’édification de la défense nationale et des forces armées a avancé à pas assurés, de sorte que de nouvelles dynamiques ont été créées et de nouveaux progrès ont été réalisés dans la montée en puissance de l’armée. Durant l’année à venir, nous devrons poursuivre l’objectif du Parti concernant la montée en puissance de l’armée dans la nouvelle ère ; confirmer résolument le rôle directeur de la pensée de Xi Jinping sur la montée en puissance de l’armée dans l’édification de la défense nationale et des forces armées ; et travailler de manière approfondie à l’édification de l’armée sur le plan politique, au renforcement de l’armée par la réforme, au renouveau de l’armée par les sciences et technologies, ainsi qu’à l’administration de l’armée en vertu de la loi. Il nous faudra maintenir le principe fondamental et le système selon lesquels le Parti exerce une direction absolue sur l’armée, et appliquer de manière globale et approfondie le système de la pleine responsabilité du président de la Commission militaire centrale. Nous devrons appliquer la stratégie militaire de la nouvelle ère et faire progresser l’entraînement militaire en situation réelle, de manière à sauvegarder résolument la souveraineté et la sécurité du pays ainsi que ses intérêts en matière de développement. La réforme de la défense nationale et de l’armée sera approfondie, et le système institutionnel de la politique militaire du socialisme à la chinoise sera mis au point. Nous renforcerons et améliorerons l’éducation à la défense nationale et le système de mobilisation pour la défense nationale, afin de sensibiliser toute la population aux besoins de celle-ci. La stratégie d’intégration militaro-civile sera conduite en profondeur, et l’innovation des sciences et technologies utiles à la défense nationale, accélérée. À tous les échelons, les autorités devront porter un grand intérêt et un fort appui à l’édification de la défense nationale et de l’armée. Elles poursuivront la campagne de soutien à l’armée et d’aide aux familles de militaires et, auprès de l’armée, celle de soutien au gouvernement et au peuple, et s’efforceront de resserrer et faire prospérer l’union des forces armées avec le gouvernement et le peuple.
Mesdames et Messieurs les députés,
Nous continuerons à appliquer intégralement et avec précision les principes dits « un pays, deux systèmes », « administration de Hong Kong par les Hongkongais », « administration de Macao par les Macanais » ainsi que le principe consistant à leur accorder un haut degré d’autonomie, et agirons en respectant à la lettre la Constitution et les lois fondamentales qui régissent Hong Kong et Macao. Les autorités et les chefs de l’exécutif de ces deux régions bénéficieront d’un soutien sans réserve de notre part pour gouverner en vertu de la loi. Il nous faut soutenir les efforts que ces deux régions déploient en saisissant les opportunités importantes offertes par la réalisation commune du projet « » et par le développement de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao et en mieux valorisant leurs atouts respectifs pour que Hong Kong et Macao approfondissent leur coopération mutuellement bénéfique dans tous les domaines avec la partie continentale. Nous avons la ferme conviction que Hong Kong et Macao progresseront avec la partie continentale et demeureront prospères et stables à long terme.
Nous devons poursuivre notre principe directeur à l’égard de Taiwan. Nous concrétiserons sur tous les plans l’esprit du secrétaire général Xi Jinping dans son important discours prononcé lors de la commémoration du 40e anniversaire du Message aux compatriotes de Taiwan, et resterons attachés au principe d’une seule Chine et au « Consensus de 1992 » pour promouvoir un développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit et le processus de réunification pacifique du pays. Nous sommes résolus à combattre et à déjouer les tentatives et actions sécessionnistes visant à l’« indépendance de Taiwan », et préserverons inébranlablement la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre pays. Nous travaillons à approfondir le développement intégré des deux rives et à élargir de manière continue les échanges et la coopération en matière économique et culturelle entre les deux rives du détroit. Forts de leur appartenance à une même famille et liés par un destin commun, les concitoyens des deux rives doivent créer et partager ensemble un avenir radieux qui appartient à l’ensemble des Chinois.
Mesdames et Messieurs les députés,
Dans un monde en proie à des changements énormes et sans précédent, nous poursuivrons fermement la voie du développement pacifique et la stratégie d’ouverture mutuellement bénéfique, et défendrons résolument le multilatéralisme et le système international fondé sur les Nations Unies. Nous devons prendre une part active à la réforme et au perfectionnement de la gouvernance mondiale, préserver fermement une économie mondiale ouverte, et travailler à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. Il est nécessaire de renforcer le dialogue, la coordination et la coopération avec les grandes puissances, d’approfondir les relations avec les pays voisins, d’élargir la coopération mutuellement bénéfique avec les autres pays en développement et d’apporter plus de propositions chinoises constructives quant au règlement adéquat des défis à l’échelle mondiale et des crises aiguës sur le plan régional. La Chine souhaite travailler main dans la main avec les autres pays du monde dans un esprit de solidarité et apporter une nouvelle contribution à la paix durable et au développement commun dans le monde.
Mesdames et Messieurs les députés,
L’ se crée à travers la lutte ; l’avenir se façonne par l’action. Unissons-nous plus étroitement au Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping, portons haut levé le drapeau du socialisme à la chinoise, suivons la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, faisons preuve d’esprit d’entreprise et d’initiative en bravant toutes les difficultés, et œuvrons sans relâche pour que le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine soit marqué par des progrès remarquables sur les plans économique et social, afin de remporter la victoire décisive de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, de faire triompher le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, de construire un grand pays socialiste moderne qui soit beau, prospère, puissant, démocratique, harmonieux et hautement civilisé, et de réaliser le rêve chinois du grand renouveau national ! Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.