ACTUALITES TUNIS, 11 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Le propriétaire de l’école coranique de Regueb (dans la province de Sidi Bouzid, au centre du pays) vient d’être condamné par la justice tunisienne à un an de prison ferme et à 240 dinars (environ 80 dollars) pour mariage non conforme à la loi en vigueur, a-t-on appris lundi auprès du tribunal de première instance de Sidi Bouzid.

Quant à sa partenaire, elle a écopé de 3 mois de prison, selon la même source. D’autres accusations se présentent encore pour le propriétaire de cette école, notamment, l’appartenance à un organe terroriste.

Suite au signalement de plusieurs abus sexuels, infractions aux normes d’hygiène et maltraitances dans cette école coranique, l’établissement a été fermé par les autorités sécuritaires. Les 42 élèves qui le fréquentaient ont été évacués et placés, dans la capitale, sous assistance médicale, psychologique et sociale.

Lundi même, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, parlement tunisien) a consacré une séance plénière pour examiner cette affaire ayant bouleversée, tout au long des deux dernières semaines, l’opinion publique tunisienne voire même étrangère. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.