ACTUALITES TUNIS, 15 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — Sur l’ensemble du premier trimestre de l’année en cours, le nombre de touristes ayant mis le cap en Tunisie a progressé de 27% par rapport à la même période de 2018, a-t-on appris lundi auprès du ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat.
Le ministre tunisien du Tourisme, René Trabelsi, avait déjà projeté pareille évolution qui, selon lui, devrait suivre une allure ascendante au cours de la période à venir, jusqu’à la fin de l’année.
Présent ce lundi au Parlement tunisien (Assemblée des représentants du peuple), M. Trabelsi a expliqué aux députés que son département n’a accordé aucune autorisation pour un vol touristique vers El Qods ou la Palestine : « le ministère applique la politique extérieure du gouvernement », a-t-il dit.
En réaction à certaines interrogations en la matière (des agences de voyage qui organisent des voyages vers El Qods et la Palestine en coordination avec Israël), M. Trabelsi a insisté sur le fait que « cela est contradictoire avec l’Etat tunisien qui souligne l’inexistence d’une quelconque interaction avec cette partie ».
Le ministre tunisien du Tourisme a, dans ce sens, affirmé qu’il tient à son idendité tunisienne « nonobstant ma religion », pour reprendre ses propos.
Au sujet du tourisme des congrès, M. Trabesli a fait savoir que l’année 2019 « sera marquée par l’organisation de plusieurs congrès internationaux, et que les hôtels en Tunisie, notamment ceux installés à Hammamet, sont aptes à acceuillir les visiteurs dans le cadre de ces rendez-vous ».
« Avec le démarrage de la saison 2019 (avril), nous avons remarqué jusqu’à présent que le bilan a dépassé déjà celui de l’année de référence (2010) et nous avons réussi à récupérer des réservations en Bloc-chambres (les agences de voyages et tours opérateurs réservent 100 à 150 chambres sur toute la saison) », a déclaré le ministre du Tourisme aux médias.
Pour ne citer que deux exemples, M. Trabesli a révélé que les réservations touristiques à l’île de Djerba (principale destination du sud-est tunisien) a réalisé une croissance d’au-delà de 30% par rapport à la même période de 2018.
Le ministre tunisien a également mentionné le marché britannique où la destination tunisienne demeure de plus en plus préférée par les Anglais : « le Brexit s’avère favorable pour le tourisme tunisien (…) les tours opérateurs anglais nous ont manifesté une réorientation de leur clientèle préférant rompre avec l’Europe ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.