ACTUALITES TUNIS, 15 avril 2019 (Youpost – Xinhua) — Annuellement, l’abandon scolaire cause une perte financière de l’ordre de 1.150 millions de dinars (382 millions de dollars), soit un taux de 20% du budget du ministère de l’Education, a annoncé lundi le ministre tunisien de l’Education, Hatem Ben Salem.
S’adressant aux députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement), M. Ben Salem a fait savoir que ce phénomène est « un fléau qui menace le système de l’éducation en Tunisie, surtout que le nombre des décrocheurs scolaires ne cesse d’augmenter d’une année à une autre ».
Plus de 75% des élèves décrocheurs, a-t-il précisé, abandonnent l’école au cycle primaire, faisant remarquer que « la majorité sont des garçons, soit un nombre deux fois plus élevé que les celui des filles ».
D’après lui, une étude portant sur l’abandon scolaire prouve qu’un grand nombre des Tunisiens rejoignant les zones de tension depuis janvier 2011 avaient vécu l’expérience du décrochage scolaire.
Cela revient, en grande partie, au système éducatif mais aussi à ce qu’il l’a qualifié de « pression familiale et sociale » subie par l’élève.
« Le ministère de l’Education a traité ce dossier avec sérieux à travers l’accompagnement préventif des élèves, sujet d’abandon scolaire, outre l’octroi d’une prise en charge psychologique, l’ouverture de bureaux d’écoute à travers les établissements éducatifs et la multiplication des cours de rattrapage », s’est exprimé le ministre tunisien.
M. Ben Salem a, par ailleurs, rassuré qu’un projet pilote, en partenariat avec l’Unicef, est en cours de mise en oeuvre englobant trois facteurs-clés : l’écoute, l’accompagnement préventif et le rattrapage.
Le ministre tunisien de l’Éducation pense, dans ce sens, que l’aspect culturel accompagnera ce projet à travers l’instauration d’une nouvelle atmosphère sereine au sein des établissements éducatifs, le lancement de l’école dite Ecole de la deuxième chance, laquelle sera généralisée sur l’ensemble des 24 provinces du pays. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.