ACTUALITES TUNIS, 17 mars 2019 (Youpost – Xinhua) — Suite à un échange de tirs nocturne dans les hauteurs de la province de Jendouba (nord-ouest, proche de la frontière algérienne), les forces militaires et sécuritaires tunisiennes ont lancé dimanche une large opération de ratissage à la traque de bon nombre de terroristes armés qualifiés de dangeureux éléments, a appris Xinhua dimanche d’une source régionale informée à Jendouba.
Dans la nuit de samedi à dimanche, des éléments terroristes ont ouvert le feu sur des militaires et des gardes nationaux, avant de prendre la fuite et de se retrancher dans les hauteurs de la région, a précisé cette source sous le couvert de l’anonymat.
« La campagne de ratissage de grande envergure implique diverses formations militaires et sécuritaires, ainsi que des hélicoptères et couvre plusieurs zones de la province de Jendouba où bon nombre de terroristes y prendraient abri il y a peu de temps », a révélé la même source.
Auparavant, certains groupes terroristes ont déjà fait irruption dans un certain nombre de maisons dans la province de Jendouba pour demander des approvisionnements mais surtout pour menacer des familles d’agents sécuritaires, ont rapporté certains médias locaux citant des temoins oculaires.
Un garde forestier a péri le18 février 2018 dans la province de Jendouba après avoir été ciblé par un groupe armé. Par la suite, six gardes nationaux ont été tués et trois autres blessés en juillet dernier dans une embuscade terroriste, survenue dans la même province, à l’issue de laquelle les terroristes ont pu saisir les armes de huit d’entre eux et une mitraillette.
Le 26 février 2019, les commandements de la direction générale de la garde nationale tunisienne et de la gendarmerie algérienne ont signé, en présence des deux ministres de l’Intérieur respectifs, une convention bilatérale portant sur le renforcement de l’ commune dans tous les domaines à intérêt commun des deux appareils sécuritaires, en particulier ceux liés à la lutte contre le terrorisme et le rapide échange de renseignements entre les deux pays. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.