TUNIS, 15 avril (xinhua) — La Tunisie a signé lundi une convention pour la mise en place à Tunis d’un bureau régional de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour l’Afrique du Nord.
La convention est signée par le ministre des Affaires étrangères Khémaies Jhinaoui et la présidente de l’OIF, Louise Mushikiwabo, à l’issue d’une réunion de travail à Tunis.
« Le choix de la Tunisie pour le bureau régional de l’OIF reflète la place qu’occupe la Tunisie à l’échelle régionale mais aussi internationale », a déclaré Khemais Jhinaoui lors d’un point de presse.
« Les deux parties se sont mises d’accord pour organiser le 18e Sommet de la Francophonie durant la deuxième semaine du mois de novembre 2020 (…) nous avons aussi convenu des mesures à prendre pour que ce sommet historique qui marque le 50e anniversaire de la Francophonie aboutisse à des résultats importants pour la relance et le développement de la Francophonie », a-t-il ajouté.
En prévision de ce sommet, a-t-on appris auprès de la diplomatie tunisienne, un Comité national d’organisation verra bientôt le jour et sera présidé par le ministre des Affaires étrangères, en regroupant des représentants de tous les départements ministériels.
Il (le comité) sera composé de plusieurs commissions chargées des différents aspects relatifs au Sommet. En plus, un comité exécutif sera également attaché au comité national.
« Cette visite donne le signal pour le début de la préparation du Sommet de la Francophonie, prévu pour le mois de novembre 2020 », a pour sa part assuré la cheffe de l’OIF.
D’après elle, « ce sommet qui accueillera 88 gouvernements et Etats s’inscrit dans un contexte très particulier qui est aussi un contexte de retour sur la fondation de cette organisation […] ce sommet organisé dans le pays de Habib Bourguiba, un des pères fondateurs de l’organisation, aura lieu dans un contexte international de réflexion sur l’utilité des organisations telles que la Francophonie ».
« Il s’agit d’un sommet de réflexion et de refocalisation pour l’OIF qui est désormais en train de se restructurer et de trouver des activités et des actions précises qui répondent aux exigences de nos populations ». Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.