ACTUALITES HELSINKI, 10 janvier 2019 (Youpost – Xinhua) — Le tribunal du district d’Helsinki a condamné jeudi un ancien soldat de l’armée irakienne placé en détention pour crimes de guerre, a rapporté la presse locale.
Selon le tribunal, l’individu irakien de 41 ans aurait traité des cadavres de manière inhumaine, dégradante et déshonorante en Irak, alors qu’il prenait part aux combats contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) au printemps 2015.
L’homme a été accusé d’avoir posté deux vidéos particulièrement choquantes sur Facebook. Dans la première, on le voyait en train de trancher la tête d’un combattant mort de l’EI, tandis qu’il posait devant des cadavres en feu dans la seconde.
Le tribunal a indiqué dans son verdict que décapiter le cadavre d’un combattant et filmer ou prendre des photos de corps pour les diffuser sur les réseaux sociaux constituaient une atteinte à la dignité humaine.
Le tribunal l’a en conséquence condamné à un an et demi de prison avec sursis.
L’accusé a admis devant le tribunal avoir coupé la tête d’un cadavre et l’avoir brandie à bout de bras, mais a nié avoir brûlé des corps. Il a également nié avoir mis en ligne ou laissé d’autres personnes mettre en ligne ces vidéos sur Facebook.
Il a décrit au tribunal la cruauté de l’EI et les injustices qu’il avait subies, affirmant que l’EI avait enlevé quatre de ses proches.
Le tribunal a cependant rejeté ce raisonnement et a estimé qu’il avait bel et bien commis des crimes de guerre, affirmant que la cruauté des agissements de l’EI contre la population locale n’était pas une justification suffisante pour ces traitements inhumains et dégradants. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.