ACTUALITES HOHHOT, 16 mars 2019 (Youpost – Xinhua) — La police de la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine) a découvert un obus d’artillerie abandonné par les troupes japonaises de la Seconde Guerre mondiale.
L’obus a été trouvé enterré dans l’atelier d’une usine désaffectée à Arxan, une ville du niveau de district, à la frontière avec la Mongolie, le 11 mars, alors que la police procédait à une inspection de sécurité de la production.
La police l’a déterré à mains nues pour s’assurer que l’obus n’exploserait pas, a indiqué un agent de police des frontières de la Ligue de Hinggan, qui gouverne Arxan.
Selon un examen préliminaire, l’obus a été abandonné par les troupes japonaises, et il a été déplacé dans un site de sécurité pour y être détruit.
Situé au sud-ouest des monts Greater Hinggan, Arxan est riche en ressources forestières. Les archives montrent que les envahisseurs japonais ont occupé brutalement et ont pillé économiquement la région de 1934 en 1940. Ils ont aussi construit des forteresses militaires durant la même période.
Après la défaite des envahisseurs japonais en 1945, ils ont enterré une grande quantité d’armes chimiques, d’obus et de bombes en territoire chinois.
La police a également fouillé les environs et n’a trouvé aucun autre obus. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.