ACTUALITES BEIJING, 11 février 2019 (Youpost – Xinhua) — Voici notre rubrique « Vie économique » :
– – –
L’Union africaine espère lancer les opérations de la Zone de libre-échange continentale en juillet
ADDIS-ABEBA — Le Commissaire de l’Union africaine pour le commerce et l’industrie, Albert Muchanga, a déclaré dimanche qu’il espérait que les opérations de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) en Afrique commencent officiellement en juillet de cette année. S’exprimant lors d’une conférence de presse en marge de la 32e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, M. Muchanga a annoncé que le lancement officiel des opérations de la ZLEC devrait avoir lieu lors d’un autre sommet de l’Union africaine qui se tiendra à Niamey, la capitale du Niger, en juillet. « Nous avons 12 pays africains qui ont déposé l’instrument de ratification auprès de l’Union africaine. Avant la fin du sommet, nous nous attendons à ce que deux autres pays ratifient l’accord », a-t-il déclaré.
– – –
Croissance stable de la consommation de pétrole raffiné en Chine
BEIJING — La consommation de pétrole raffiné en Chine a connu une croissance stable en 2018, selon les statistiques officielles. Environ 325 millions de tonnes de pétrole raffiné ont été consommées en 2018, soit une augmentation de 6% par rapport à l’année précédente, contre une hausse de 5,9% en 2017, selon les statistiques publiées par la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR). La consommation d’essence a augmenté de 7,8% l’année dernière et de 10,2% en 2017, tandis que la consommation de diesel a progressé de 4,1% en 2018, contre 2% en 2017.
– – –
L’Afreximbank projette de débloquer 85 milliards de dollars pour le commerce intra-africain jusqu’en 2021
ADDIS-ABEBA — Benedict Okey Oramah, PDG et président du conseil d’administration de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), a annoncé dimanche que la banque comptait débloquer environ 85 milliards de dollars pour soutenir le commerce intra-africain jusqu’en 2021. S’exprimant lors d’une conférence de presse en marge de la 32e session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine qui se tient actuellement à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, M. Oramah a déclaré que cette initiative était cruciale pour la réalisation de l’intégration économique africaine. « Nous sommes déjà en train de lancer la plate-forme panafricaine de paiement et de règlement qui permettra les paiement intra-africains en monnaies locales. Nous espérons que le programme pilote entrera en vigueur en mai 2019 », a-t-il dit.
– – –
L’Algérie clôture l’année 2018 avec une forte baisse de son déficit commercial
ALGER — L’Algérie a terminé l’année 2018 avec un recul de son déficit commercial, soit 5,03 milliards de dollars, contre 10,87 milliards de dollars une année auparavant, ce qui représente une baisse de 53,73%, ont annoncé samedi les services des douanes algériennes. Cette baisse est le résultat du raffermissement des prix du pétrole conjugué à la politique de restriction sur les importations adoptée depuis le début de l’année 2017 par le gouvernement algérien. Les douanes ont précisé que de janvier à décembre 2018, les exportations s’étaient établies à 41,16 milliards de dollars, contre 35,19 milliards lors de l’année 2017, soit une hausse de 16,98%. Quant aux importations, elles se sont chiffrées à 46,19 milliards de dollars, contre 46,05 milliards en 2017, soit une toute légère baisse de 0,3%. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.