ADEN, Yémen, 16 mars (Xinhua) — Les forces fidèles au gouvernement du Yémen, soutenu par la communauté internationale, ont lancé samedi une nouvelle opération militaire contre les rebelles houthis dans la province de Taiz, dans le sud-ouest du pays, a annoncé à Xinhua un responsable militaire.
La source militaire a déclaré sous couvert d’anonymat que les forces pro-gouvernementales soutenues par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite avaient lancé une opération dans plusieurs régions montagneuses situées dans la partie occidentale de Taiz, tuant 25 rebelles houthis.
Des unités militaires des forces des Brigades des Géants et de la 20e brigade d’infanterie de l’armée ont été engagées dans l’opération anti-houthie qui a débuté samedi à l’aube, a précisé la source, qui a ajouté que trois commandants de terrain de rang intermédiaire des houthis figuraient parmi les combattants rebelles qui ont été tués.
Selon la même source, les rebelles houthis ont perdu le contrôle du mont Maqsab, un site clé situé dans la banlieue ouest de Taiz, après plusieurs heures d’affrontements armés avec les forces pro-gouvernementales.
Aseel Saqladi, porte-parole des forces des Brigades des Géants, a déclaré par téléphone à Xinhua que « les attaques armées surprises contre les Houthis se poursuivront au cours des prochains jours ».
Le porte-parole de l’armée a confirmé que les forces pro-gouvernementales avaient réussi à « s’emparer de zones clés lors de l’opération de samedi, qui a également fait de nombreuses victimes parmi les rebelles houthis dans l’ouest de Taiz ».
Le centre de Taiz est sous le contrôle du gouvernement, tandis que la périphérie de la ville et les zones rurales de la province sont toujours témoins d’affrontements armés entre les forces pro-gouvernementales et les rebelles houthis.
Ailleurs au Yémen, des combats sporadiques ont eu lieu samedi entre les forces gouvernementales yéménites soutenues par les Saoudiens et les rebelles houthis dans la ville portuaire de Hodeida, sur la mer Rouge.
Des habitants ont confié à Xinhua que les deux parties en conflit avaient échangé des tirs sporadiques d’obus de mortier qui ont touché les quartiers résidentiels de la ville. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.